Girault joue l'avocat des Experts

  • A
  • A
Girault joue l'avocat des Experts
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Un ancien joueur de l'équipe de France défend les handballeurs après leur dérapage.

Nikola Karabatic et Claude Onesta ont démoli le plateau de L'Equipe TV, le soir-même de leur victoire en finale du tournoi olympique de handball. Ces images ont créé la polémique. Mercredi matin, Fabrice Jouhaud, le directeur de la rédaction de L'Equipe, a même parlé d'une "vendetta", sur l'antenne d'Europe 1. Jeudi, Olivier Girault, ancien handballeur professionnel et champion olympique avec les Bleus en 2008, a pris la défense de ses anciens partenaires.

"A Pékin, on a cassé le plateau de Canal"

"Il ne faut pas oublier que ce sont les dignes successeurs des Barjots. C’est sûr qu’ils sont moins excessifs qu’eux, mais il arrive un jour dans l’année où cet esprit ressort chez les Experts", a expliqué Olivier Girault au 10 sport. Et de raconter une anecdote : "à Pékin, nous, on avait cassé le plateau de Canal +. Et à l’époque ça a fait rire tout le monde !"

"On en fait beaucoup trop", continue l'ancien joueur de l'équipe de France, actuel consultant pour France Télévisions. "Je prends ça avec beaucoup de détachement". Mercredi sur Europe 1, Fabrice Jouhaud a attaqué très sévèrement les Experts : "on ne peut pas passer son temps dans les médias, dans les fédérations sportives à parler d'exemplarité avec un ton moraliste et puis là, dire 'ce n'est pas grave, c'est la fête'".

"Le foot, on s'en fout"

"Ça m’a fait beaucoup rire", poursuit Olivier Girault. "Au JT, on disait que les handballeurs avaient fait peur à tout le monde et en contre-champs on avait les footballeurs qui se rachetaient une image avant leur match face à l’Uruguay. Alors, ça ne sert à rien de comparer. On a plein de potes dans la génération 98 mais le foot, on s’en fout !" Et de conclure : "les handballeurs ne cherchent pas à gagner plus d’argent ou à avoir plus de notoriété que les footballeurs. Ils font leur sport et ils s’y amusent".