Des médailles avec des débris du tsunami

  • A
  • A
Des médailles avec des débris du tsunami
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Avant de partir à Londres, les athlètes japonais ont reçu un présent fort symbolique.

Ces médailles-là n'ont pas l'éclat de celles en or, en argent ou en bronze qui seront distribuées à Londres. Mais, pour tous les athlètes japonais qui vont participer aux Jeux olympiques, elles ont malgré tout une saveur bien particulière. Samedi, à Tokyo, l'ensemble des 518 membres de la délégation japonaise, dont environ 300 athlètes, a reçu des médailles en bois fabriquées par des enfants à partir de débris laissés par le tsunami qui a ravagé la côte est du pays en mars 2011.

Ces médailles, d'environ 4,5 cm de diamètre, comportent l'emblème du comité olympique japonais et sont ornées de petits rubans avec des messages d'enfants de la région dévastée, tels que "on attend vos médailles" ou encore "ramenez-en beaucoup, s'il vous plaît".

"Le symbole d'une nouvelle vie"

"Ces débris sont un symbole de notre souffrance, mais aujourd'hui, ils ont une nouvelle vie", a déclaré à cette occasion Mizuho Sato, adolescente de 14 ans qui a participé à la fabrication des médailles. Ces médailles symboliques ont ému les athlètes japonais autant que la plus belle des médailles d'or. Le lanceur de javelot, Yukifumi Murakami, a ainsi fondu en larmes au moment de recevoir sa médaille. "Je suis vraiment touché. Je dois donner à mon tour pour tout ce qui m'a été offert", a-t-il déclaré. Il y a quatre ans, à Pékin, le Japon avait décroché 25 médailles (9 en or, 6 en argent et 10 en bronze).