Combien coûte (et rapporte) une médaille

  • A
  • A
Combien coûte (et rapporte) une médaille
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Zoom sur les récompenses olympiques, de leur fabrication à leur remise aux athlètes.

Quelle est la différence entre une médaille d'or et une médaille d'argent ? Six grammes d'or. Six petits grammes que l'on retrouvent noyés dans l'argent, présent à 92,5% dans la plus recherchée des médailles... Soit autant que dans la médaille d'argent ! Une petite différence, certes, mais qui se retrouve dans la valeur pécuniaire des 4.700 breloques mises en jeu. Au cours actuel, une médaille d'or (400 g) vaut environ 540 euros, contre 300 euros pour une médaille d'argent. Composée uniquement de cuivre, la médaille de bronze, elle, ne vaut presque rien.

6 millions de "budget médailles"

Si elles n'ont pas de valeur énorme à l'unité, la commande en gros se chiffre tout de même à 6 millions d'euros pour l'organisation. La faute notamment à la taille des médailles, deux fois plus grosses qu'à Pékin.

Dans le coeur des athlètes aussi, la valeur de la médaille change. Pour la dimension symbolique, d'abord. Elle représente pour un athlète l'aboutissement de quatre ans de travail, d'une bataille intense contre une concurrence ultra-motivée, et lui apporte la reconnaissance médiatique, ainsi que la Marseillaise, pour les vainqueurs.

50.000 euros pour un médaillé d'or français

Financièrement, les comités nationaux olympiques de chaque pays prévoient une prime pour chaque athlète qui rapportera une médaille à la maison. En France, le vainqueur d'une discipline empoche un chèque de 50.000 euros, une deuxième place rapporte 20.000 euros et la troisième marche d'un podium 13.000 euros. Les mêmes qu'en 2008.

Ces chiffres placent la France en 10e position des nations les plus généreuses, loin, très loin derrière l'Ouzbékistan, l'Arménie ou l'Azerbaidjan. Selon Sportune.fr, chaque médaillé d'or pour ces pays recevra respectivement 811.000, 700.000 et 640.000 euros. Le site souligne toutefois que c'est un riche homme d'affaires qui financera la prime arménienne.

Aucune prime pour les Britanniques

Si l'Italie prévoit la meilleure prime européenne (140.000 euros pour l'or), on ne peut pas en dire autant pour les Britanniques. Hôtes des Jeux, ils ne recevront tous "que" 12.000 euros de droit à l'image.

Face à des JO très onéreux pour le Royaume-Uni, il a été décidé de n'attribuer aucune prime supplémentaire aux athlètes. Tout juste, les sujets de sa Majesté parés d'or se verront sur un timbre mis en circulation le lendemain de leur victoire. Une action symbolique, encore.