Italie - Juventus : Mehdi Benatia se plaint d'insultes racistes pendant une interview à la Rai

  • A
  • A
Italie - Juventus : Mehdi Benatia se plaint d'insultes racistes pendant une interview à la Rai
"Le mal qui a été commis est tragique, mais le plus grave est de ne pas reconnaître son erreur", a déclaré le joueur@ SAEED KHAN / AFP
Partagez sur :

Pendant son interview, le joueur aurait entendu dans son oreillette : "Qu'est-ce que c'est que ces conneries. Ferme-la, Marocain de merde".

Le défenseur marocain de la Juventus Turin, Mehdi Benatia, a parlé dimanche d'un "mal tragique" après avoir été victime d'insultes racistes pendant une interview avec la chaîne Raisport dans la foulée du match entre son équipe et le Torino (1-1) samedi.

"Je suis MAROCAIN ET extrêmement fier de l'être !" "Suite aux fâcheux événements qui ont eu lieu lors de mon interview sur la chaîne Raisport après la rencontre face au Torino, je tiens à confirmer les propos que j'ai entendus dans l'oreillette", a expliqué Benatia dans un texte posté sur les réseaux sociaux. "Sachez que deux autres personnes ont entendu la même chose que moi. Le mal qui a été commis est tragique, mais le plus grave est de ne pas reconnaître son erreur. Une enquête est en cours", a-t-il ajouté.

"L'Italie est un pays que je porte dans mon coeur depuis des années, malheureusement comme vous pouvez le constater, il existe une minorité intolérante. Je suis MAROCAIN ET extrêmement fier de l'être !", conclut l'ancien joueur de l'AS Rome et du Bayern Munich.

"Ferme-la, Marocain de merde". Alors qu'il était interviewé en duplex depuis la zone mixte du Juventus Stadium samedi, Benatia, équipé d'une oreillette, s'est interrompu soudainement et a dit en italien "Qui a parlé derrière ?". S'adressant à un membre de l'équipe de presse de la Juventus invisible à l'écran, il a dit ensuite : "J'ai entendu quelque chose derrière. Qui a parlé ?" Selon le service de presse de la Juve, Benatia aurait entendu quelqu'un parler dans son oreillette et dire "Qu'est-ce que c'est que ces conneries. Ferme-la, Marocain de merde".

Sur le plateau de la Rai, plusieurs intervenants ont répondu : "Personne n'a parlé", ou "Je pense que ce sont des problèmes techniques". Le joueur a alors repris la parole et dit : "J'ai entendu une insulte. Qui a parlé ?". "Ça doit être une interférence au stade. Benatia, vraiment ça n'était pas nous s'il s'agissait d'une insulte", a déclaré ensuite la présentatrice de l'émission, avant de mettre un terme à l'interview.



Ne pas "sombrer dans des alibis" pour "minimiser". Pendant les quelques secondes où on peut encore le voir en duplex, Benatia semble interloqué et échange quelques mots avec le journaliste de la Rai et l'attaché de presse de la Juventus. Le club a lui aussi publié dimanche un communiqué dans lequel il se dit "confiant que les vérifications en cours de la part de Raisport se feront sans sombrer dans des alibis visant à minimiser ce qui s'est passé ou à distordre les faits".