Incidents lors de Lyon-Besiktas : "une immense déception", pour Jean-Michel Aulas

  • A
  • A
Partagez sur :

Très marqué par les incidents entre supporters lyonnais et turcs, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a confié son effarement au micro d'Europe 1.

La soirée a été on ne peut plus chaotique, jeudi à Lyon, pour le quart de finale aller de Ligue Europa. La victoire des Lyonnais 2-1 face aux Turcs de Besiktas a été émaillée par de violents incidents entre supporters.

Des bagarres entre supporters. Un quart d'heure avant l'heure prévue de la rencontre, des spectateurs du Virage sud du Parc OL ont pénétré sur la pelouse. Selon notre journaliste présent sur place, il s'agissait des supporters lyonnais qui voulaient se protéger de projectiles lancés depuis les tribunes hautes, où s'étaient regroupés des supporters turcs. Des échauffourées ont ensuite éclaté en tribunes entre fans des deux équipes. "Il y a une immense déception", lâche Jean-Michel Aulas, au micro d'Europe 1.

"On a tout fait pour que ce soit irréprochable". Pour tenter de calmer les esprits, le président de l'OL s'est ensuite rendu sur la pelouse, et a pris le micro du kop pour s'exprimer devant les supporters lyonnais, avant de monter avec eux en tribune sud. "L'argument a été de dire 'je veux être à vos côtés'. Il me semblait que c'était un argument tout à fait loyal. Nos supporters l'ont entendu et se sont tenus de manière absolument impeccable", a salué le président. Pour autant, Jean-Michel Aulas reste très marqué par les incidents. "Quand on a la responsabilité de 60.000 personnes dans un stade, et qu'on a tout fait pour que ce stade soit irréprochable, on se dit qu'il y a quelque chose qui ne marche pas dans la société".