Incidents à Metz : le club ferme la tribune d'où sont partis les pétards "jusqu'à nouvel ordre"

  • A
  • A
Incidents à Metz : le club ferme la tribune d'où sont partis les pétards "jusqu'à nouvel ordre"
La tribune du stade de Metz est fermée jusqu'à nouvel ordre.@ AFP
Partagez sur :

Le club lorrain a décidé de fermer jusqu'à nouvel ordre la tribune d'où sont partis les pétards qui ont blessé le gardien de l'OL. La fermeture pourrait être prolongée de plusieurs mois.

Le FC Metz a décidé jeudi de fermer "jusqu'à nouvel ordre" la tribune "Est basse" d'où sont partis les pétards jetés sur le gardien de Lyon Anthony Lopes samedi, quelques heures avant le passage du club lorrain devant la commission de discipline de la Ligue professionnelle (LFP). L'instance disciplinaire de la LFP doit se saisir jeudi soir du dossier et le mettre à l'instruction avant une sentence attendue dans trois semaines. L'organe disciplinaire était susceptible de décréter dès ce jeudi la fermeture de cette tribune à titre conservatoire. Le club lorrain a donc anticipé afin de montrer sa bonne volonté et pour tenter d'atténuer la sanction finale.

"Eviter que ces événements ne se reproduisent". Le FC Metz risque en effet gros dans trois semaines : une défaite sur tapis vert pourrait être prononcée alors que le club lorrain menait 1 à 0 à la 30e minute quand le match a été arrêté définitivement au moment des dérapages. "Le football, ce n'est pas cela et cela ne doit pas le devenir. C'est pourquoi, j'ai souhaité prendre une série de mesures pour éviter au maximum que ces événements puissent être à même de se reproduire un jour dans l'enceinte du FC Metz", écrit le président messin Bernard Serin dans un communiqué publié sur le site Internet du club.  Le club lorrain va même aller au delà de la fermeture de la tribune "Est basse" pour renforcer les mesures de sécurité dans son antre.

Les abonnés replacés ou remboursés. Ainsi, "une commission sera constituée, qui aura pour mission d'étudier toutes les mesures nouvelles et innovantes à mettre en oeuvre (...) pour maximiser la sécurité au Stade Saint-Symphorien déjà très importante et dépasser les exigences réglementaires habituelles." La fermeture de la Tribune "Est basse" risque de se prolonger plusieurs mois puisqu'elle "sera fermée jusqu'à la mise en oeuvre effective des mesures qui auront été décidées par cette commission", indique le communiqué. Et le FC Metz précise que les détenteurs d'un abonnement dans cette tribune seront replacés gratuitement ailleurs dans le stade ou seront remboursés à hauteur de la moitié du prix de leur abonnement.