Ginola a quitté l'hôpital : "Il peut allumer un cierge ad vitam aeternam", selon son chirurgien

  • A
  • A
Ginola a quitté l'hôpital : "Il peut allumer un cierge ad vitam aeternam", selon son chirurgien
Ginola est rentré chez lui à Londres.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Sorti de l'Hôpital Princesse Grâce de Monaco lundi, David Ginola a eu beaucoup de chances selon le professeur Dreyfus qui s'est occupé de lui. 

Onze jours après son arrêt cardiaque, David Ginola a quitté l’Hôpital Princesse Grâce de Monaco lundi, dans la matinée selon L'Equipe. Le professeur chirurgien Gilles Dreyfus qui l'a pris en charge, a affirmé que le consultant de M6 pour l'Euro avait eu beaucoup de chance : "On a fait tous les examens possibles, il va maintenant devoir se reposer et se reprendre en main. Il peut allumer un cierge ad vitam aeternam. C’est rare d’avoir autant de bol dans sa vie". 

"Les sauveteurs ont insisté". Le chirurgien a par ailleurs salué l'efficacité de son équipe, essentielle dans la prise en charge rapide de David Ginola : "Le massage cardiaque et l’arrivée rapide des secours ont permis d’éviter la destruction du cerveau, cela a été déterminant. Il faut féliciter le SAMU et les pompiers qui, toute l’année, sauvent des tas de gens. Vous savez, parmi les patients qui survivent à ce genre d’accident, un ou deux patients nous arrivent chaque mois avec le cerveau détruit et restent des légumes parce qu’ils n’ont pas eu la chance de bénéficier des premiers gestes. Il faut sensibiliser les gens, leur apprendre à faire un massage cardiaque et à se servir d’un défibrillateur. Ginola a été défibrillisé quatre fois, les sauveteurs étaient prêts à l’arrêter mais ils ont insisté".