Gaëtan Huard sur Dominique Dropsy : "gouaillerie, humilité et sensibilité"

  • A
  • A
Gaëtan Huard sur Dominique Dropsy : "gouaillerie, humilité et sensibilité"
Gaëtan Huard (à g., 2e rang) a eu Dominique Dropsy (à dr., 2e rang, en rouge) comme entraîneur des gardiens.@ Olivier MORIN/AFP
Partagez sur :

HOMMAGE - L'ancien gardien des Girondins évoque celui qui a été son entraîneur spécifique à Bordeaux.

Dominique Dropsy, emporté mercredi par une leucémie, n'a pas seulement été un grand gardien. Il a également été un grand spécialiste du poste en tant qu'entraîneur. Entre 1990 et 2011, Dominique Dropsy a ainsi été en charge de l'entraînement des gardiens aux Girondins de Bordeaux. L'un de ses premiers élèves, Gaëtan Huard, portier des Girondins entre 1991 et 96, a été particulièrement touché par l'annonce de sa mort.

"Je l’ai appris via Twitter, et cela a été très dur, même si je savais qu’il n’allait pas très bien, que je n’avais pas eu Suzon (la compagne de Dominique Dropsy, ndlr) depuis quelques temps", a confié Gaëtan Huard au micro d'Europe 1. "On ne s’attend jamais à cela, on croit toujours que... (silence) C’était avant tout un ami, un confident. Et, bien sûr, un grand gardien. Je retiens de lui l’homme, la gouaillerie, l’humilité, son côté affectif très fort. C’était un sensible, comme on l’est beaucoup dans cette confrérie des gardiens de buts."

"Toujours là pour nous remonter le moral." Au-delà des conseils techniques sur le poste, Gaëtan Huard se souvient d'un entraîneur qui savait également travailler sur l'humain. "Il s’intéressait beaucoup à nous", confie-t-il ainsi. "Au-delà du foot, il cherchait toujours à savoir comment cela se passait dans nos vies pour mieux nous aider. Il était toujours là pour nous remonter le moral, même quand on prenait cinq buts. Il avait toujours le mot, l’expérience, le métier, la petite blague 'à deux balles' pour enlever la pression. Il nous transmettait son expérience, et ça, cela n’a pas de prix." Outre Gaëtan Huard, Dominique Dropsy a également eu sous ses ordres d'autres grands gardiens, comme Ulrich Ramé ou Cédric Carrasso. Il avait dû arrêter sa mission en 2011 en raison de sa maladie. Son fils, Damien, a été gardien au sein de la réserve des Girondins.