François Gabart : "Il y a assez peu de chance pour que je batte ce record"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le navigateur espère boucler le tour du monde en solitaire en multicoque dans un temps moindre que celui de Thomas Coville en 2016.

INTERVIEW

Vainqueur de la 7e édition du Vendée Globe, François Gabart va repartir à l'aventure. À partir du 22 octobre prochain, le navigateur sera en stand-by, jusqu'à mi-janvier. Une période pendant laquelle il attendra des conditions météo favorables pour tenter de battre le record du tour du monde en solitaire sur multicoque. Actuellement, c'est Thomas Coville qui détient le meilleur temps puisqu'il avait bouclé l'exploit en 49 jours, 3 heures et 7 minutes, en 2016.

Tenter de battre "un record extraordinaire". "C'est un grand projet que l'on construit depuis quatre ans avec la Macif. Il y a 20 personnes aujourd'hui qui travaille sur ce trimaran et il y en avait beaucoup plus pendant la conception, la construction et la mise au point du bateau", explique le sportif. Conscient que le record de Thomas Coville est "extraordinaire", François Gabart confie : "il y a assez peu de chance pour que je batte ce record". Loin de partir vaincu, le navigateur va tout faire pour détrôner Thomas Coville. Au micro de Bonjour la France sur Europe 1, il indique que trois éléments sont nécessaires pour faire mieux que son compatriote français : "un bon bateau, bien naviguer et une bonne météo, ce petit brin de réussite."

"Je ne fuis pas quelque chose en faisant du bateau". Révélé au grand public après sa victoire dans le Vendée Globe, le marin de 33 ans possède déjà un solide palmarès. "Cela ne me fait pas peur d'être tout seul sur le bateau, mais j'aime être à terre, voir du monde", souligne-t-il. "Je ne fuis pas quelque chose en faisant du bateau, je vais chercher quelque chose". Seul en mer est aussi un bon moyen pour "se retrouver face à soi-même, apprendre des choses et progresser."