Franck Cammas, sur le chemin de la reprise

  • A
  • A
Franck Cammas, sur le chemin de la reprise
Franck Cammas s'était blessé au pied droit lors d'une sortie d'entraînement en novembre dernier.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

VOILE - Grièvement blessé au pied le 30 novembre dernier, Franck Cammas poursuit sa rééducation. Le navigateur espère être sur pied dans deux mois.

Tout sourire, Franck Cammas n'a déjà plus de béquilles. Le navigateur de 43 ans peut à nouveau regarder vers le large, après avoir eu le pied droit presque arraché le 30 novembre dernier lors d'une sortie d'entraînement. Son projet pour la Coupe de l'America a séduit un nouveau partenaire, et cela le conforte dans sa volonté de relever le défi physique, pour retrouver la barre au plus vite.

Une virée qui fait du bien. La semaine dernière, Franck Cammas a craqué : il s'est offert une virée en mer avec ses coéquipiers. "Je ne tenais plus, et en plus il y avait du petit temps alors j'en ai profité pour faire une heure de navigation", raconte-t-il. "Tout se passe bien si ce n'est quand je dois passer d'une coque à l'autre. Là, il y a un déplacement où il faut que je bondisse sur le filet. J'ai forcément un peu plus de mal", avoue celui qui avait été élu "marin de l'année" en 2012 et 2013.

Etre prêt dans deux mois. Le navigateur poursuit sa rééducation au centre de Kerpape, dans le Morbihan, mais espère bien être définitivement sur pied dans deux mois, pour reprendre la compétition, non sans une pointe d'appréhension. "Forcément, puisqu'on se demande si on a perdu les sensations. Retrouver cet équilibre sur ce genre de bateaux, ce n'est pas évident. Après, ça ne va pas se retrouver en quelques heures. Je vais donc consacrer mes deux prochains mois, si tout se passe bien, à beaucoup de navigation."

Nouveau partenaire commercial.En vue de la Coupe de l'America, en 2017, aux Bermudes, son équipe, la Groupama Team France pourra compter sur Norauto, spécialiste de l'entretien et de l'équipement automobile. La marque s'est engagée à hauteur d'1,4 million d'euros par an pendant cinq ans. "Le budget est bouclé à 90%", explique-t-il. "On est encore en train de travailler commercialement pour avoir des partenaires avec nous. Il fallait ce signe fort. C'est une très très bonne nouvelle et en plus ils sont venus pour cinq ans, donc pour la coupe suivante également."

Cammas laissera le week-end prochain l'équipage du Groupama Team France s'engager sans lui dans les eaux du sultanat d'Oman, dans des régates de préparation à la prochaine Coupe de l'America. Mais promis, en 2017, pour la compétition la plus prestigieuse de la voile, organisée aux Bermudes, il sera bien à la barre.