France-Ecosse : les compositions probables

  • A
  • A
France-Ecosse : les compositions probables
L'équipe de France affronte l'Ecosse samedi soir à Metz, dernier test avant l'Euro.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

A six jours du coup d'envoi de l'Euro, les Bleus affrontent l'Ecosse samedi soir à Metz. Didier Deschamps devrait trouver son 11 de départ pour la compétition.

Pour son dernier test contre l'Ecosse avant l'Euro (21h à Metz), la France doit encore se rassurer. Avec les forfaits de Varane, Mathieu ou Diarra, ce match aura comme principal enjeu de trouver le 11 type avant l'Euro. Didier Deschamps déclarait vendredi en conférence de presse connaître ses titulaires pour le premier match de l'Euro contre la Roumanie le 10 juin. Mais qu'ils ne seront pas forcément alignés d'entrée contre les Écossais. Histoire de mettre la pression sur ses hommes ? 

Petit à petit, Payet fait son nid. Il a inscrit les deux derniers coups franc direct des Bleus. Avec sa polyvalence et sa vision du jeu, le milieu de terrain de West Ham est en train de se faire une place dans le 11 de Didier Deschamps. Anthony Martial, absent contre le Cameroun, débutera sur le banc contre l'Ecosse... et contre la Roumanie ?

Lass out, Kanté in. Le forfait de Lass a redistribué toutes les cartes au poste de sentinelle. Schneiderlin appelé en renfort, ils sont désormais trois candidats au poste de numéro 6 pour l'Euro. Contre l'Ecosse, c'est bel et bien le jeune N'Golo Kanté qui devrait griller la priorité à Cabaye et au milieu des Red Devils. S'il fait fait bonne impression, il devrait occuper le poste lors de l'Euro.

compoprobablefrance

La paire Rami-Koscielny reconduite. Alignée lors de la victoire des Bleus face au Cameroun lundi (3-2), la défense centrale Rami-Koscielny devrait bien être reconduite face aux Écossais. La paire avait joué la totalité du match face aux Lions indomptables, et semble bien partie pour débuter l'Euro. Avec un Rami débordé et un Koscielny un poil plus rassurant, ce duo doit encore trouver ses repères, et n'a plus le droit à l'erreur. Eliaquim Mangala et Samuel Umtiti n'attendent que ça. 

Griezmann, la Roumanie en tête. Arrivé mardi en Autriche pour rejoindre ses coéquipiers tricolores, Griezmann devrait débuter sur le banc face aux Écossais. Il entrera en jeu, et sera fin prêt pour accueillir comme il se doit la muraille roumaine le 10 juin.

Et côté Écossais ? "On espère leur rendre le match difficile". Gordon Strachan a prévenu : les Ecossais ne comptent pas jouer les plots contre les Bleus. En tête, les qualifications pour la coupe du Monde 2018 qui débutent en septembre prochain. L'équipe type devrait être alignée, avec notamment l'attaquant de l'OM, Steven Fletcher en pointe.

Scotland