Tournoi des Six nations - France-Angleterre : les Bleus rêvent d’exploit

  • A
  • A
Tournoi des Six nations - France-Angleterre : les Bleus rêvent d’exploit
Yoann Huget veut y croire.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le XV de France affronte l'Angleterre, samedi à 17h50. Un match à suivre en fil rouge sur Europe 1. Un immense défi.

Les Bleus ne pouvaient pas imaginer un début plus difficile dans ce tournoi. Samedi, ils affrontent l'Angleterre, l'une des meilleures nations mondiale, sur une série de 14 victoires consécutives. A Twickenham, devant plus de 80.000 personnes. L'ailier Yoann Huget le sait, jouer les anglais, c'est un défi colossal.

"Les Anglais marchent sur l’eau en ce moment". "Toute la semaine, on a des piqûres de rappel, on se dit de croire en notre système de jeu, d’être sûr de ce qu’on va faire pour prétendre aller faire quelque chose là-bas. Maintenant, vous dires que l’on va gagner en Angleterre serait manquer d’humilité, alors que les Anglais marchent sur l’eau en ce moment, il ne faut pas le nier. On va essayer de mettre un grain de sable dans cette belle machine".

"Ce sera sans doute un des plus beaux matchs du tournoi". Et puis côté français, depuis deux semaines, les blessures se sont accumulées : six joueurs ont dû quitter le groupe, notamment un cadre comme Wesley Fofana. Et puis des hommes forts étaient déjà blessés comme Ollivon et Trinh Duc. Pas évident de travailler sereinement dans pareil contexte, reconnait Loann Goujon : "Je ne sais pas s’il y a des matchs qu’on a craint plus… En tout cas, celui que l’on attend le plus, c’est celui qui nous attend, face à l‘Angleterre. C’est une des équipes les plus en forme du moment. Et ce sera sans doute un des plus beaux matchs du tournoi."

Les Bleus ne partent donc pas favoris et font profil bas. Mais certains joueurs préfèrent se dire que cette adversité peut contribuer à souder le groupe. Comme le sélectionneur Guy Noves aime le répéter : "nous jouerons comme de bons petits français, avec nos valeurs, notre style....et en espérant un exploit".