France-Allemagne : incompréhension et panique au Stade de France

  • A
  • A
France-Allemagne : incompréhension et panique au Stade de France
Les spectateurs du Stade de France se sont réfugiés sur la pelouse à l'issue de la rencontre.@ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

ATTAQUES - Les alentours du Stade de France ont été la cible de plusieurs attaques en marge du match entre la France et l'Allemagne.

Le match amical entre la France et l'Allemagne avait commencé depuis un quart d'heure environ quand une forte explosion a retenti. Elle a été entendue à la radio mais aussi à la télévision. Une autre s'est fait entendre également peu avant la pause, tout aussi violente. Rapidement alertés, les services de sécurité qui accompagnaient le président de la République, François Hollande, l'ont exfiltré du stade. Le match est allé jusqu'à son terme, sans que les spectateurs soient alertés de la situation. Pourtant, dès 22h00, certains d'entre eux, sans doute alertés par des proches, ont tenté de quitter le stade, ce qui leur a été interdit par les stadiers. A la fin de la rencontre, le speaker a fait passer un message pour invité les spectateurs à quitter le stade par trois portes.

L'explosion a été entendue depuis l'intérieur du stade :

Des mouvements de foule aux abords du stade. Mais les spectateurs ont rapidement appris les dramatiques événements - deux explosions aux alentours du stade mais aussi des fusillades dans Paris, et notamment au Bataclan, qui auraient fait au moins 40 morts - et un mouvement de panique a eu lieu. Les spectateurs se sont alors retrouvés sur la pelouse. Au bout d'un gros quart d'heure, les spectateurs ont alors pu quitter le stade, ce qui a occasionné plusieurs mouvements de panique aux alentours du stade. Les joueurs de l'équipe de France ont pris connaissance des événements dès leur sortie du terrain, sur un terrain de contrôle.

Joueurs à l'issue de France-Allemagne

Capture d'écran BFMTV


 

>> Suivez l'édition spéciale d'Europe 1 :


Europe 1 Livepar Europe1fr