Formule 1 : Lewis Hamilton parmi les géants

  • A
  • A
Formule 1 : Lewis Hamilton parmi les géants
Lewis Hamilton laisse éclater sa joie après avoir décroché son troisième titre mondial, dimanche, aux Etats-Unis.@ Clive MASON/AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le Britannique a coiffé dimanche une troisième couronne de champion du monde à l'issue du Grand Prix des Etats-Unis.

Lewis Hamilton écrit sa légende à toute vitesse. Le Britannique, champion du monde pour la deuxième fois l'an dernier, s'est assuré dimanche de la conquête d'un nouveau titre, à trois Grands Prix de la fin de la saison. "Je réalise un rêve d'enfant, j'ai encore du mal à trouver les mots pour expliquer ce que je ressens", a reconnu le pilote Mercedes. "Au moment précis où je vous parle, je me souviens du premier Grand Prix, c'était bien sûr le GP de Grande-Bretagne, auquel j'ai assisté, enfant, avec mon père. Me dire maintenant que je suis triple champion du monde, c'est incroyable !" Incroyable, mais vrai. Voilà Hamilton, sacré sur le fil 2008 avec Mclaren, triple champion du monde sept ans plus tard après avoir opté pour le projet Mercedes en 2013. Ils ne sont que dix pilotes à compter comme lui au moins trois titres de champion du monde.

Trois titres mondiaux, c'est aussi bien que son idole, le Brésilien Ayrton Senna (sacré en 1988, 90 et 91), dont Hamilton avait repris le casque jaune à ses débuts, mais aussi que son compatriote Jackie Stewart (1969, 71 et 73). L'Australien Jack Brabham (1959, 60 et 66), l'Autrichien Niki Lauda (1975, 77 et 84) et le Brésilien Nelson Piquet (1981, 83 et 87) comptent également trois titres mondiaux. Dimanche, Hamilton a également signé (et de quelle manière !) son 10e succès de la saison, ce qui lui permet de compter désormais 43 victoires en Grands Prix, soit une de plus que son contemporain Sebastian Vettel. Il n'y a plus qu'Alain Prost (51) et Michael Schumacher (91) devant lui. Plus que jamais, Hamilton fait (déjà) partie de l'histoire de la F1.

Où s'arrêtera-t-il ? La question est désormais de savoir où Hamilton va s'arrêter. Un coup d’œil dans le rétro permet de se rendre compte que le n°44 (pour la première fois cette saison, le champion du monde ne portait pas le n°1) est plus précoce que Senna et que Schumacher, qui ont tous les deux décroché leur troisième titre mondial à plus de 31 ans. Et il l'est beaucoup plus que la légende Fangio, qui a obtenu son troisième titre à 44 ans...

Age auquel ils ont décroché leur troisième titre mondial (années et mois révolus) :

Vettel : 25 ans et 4 mois
Hamilton : 30 ans et 9 mois
Senna : 31 ans et 6 mois
Schumacher : 31 ans et 9 mois
Stewart : 34 ans et 2 mois
Prost : 34 ans et 7 mois
Piquet : 35 ans et 2 mois
Lauda : 35 ans et 7 mois
Brabham : 40 ans et 5 mois
Fangio : 44 ans

Favori à sa succession en 2016. A priori, Hamilton devrait encore avoir la monoplace pour gagner l'année prochaine, même si les Ferrari, renaissantes cette saison, pourraient davantage lui mener la vie dure. Son coéquipier Nico Rosberg ? Hamilton semble avoir définitivement pris l'ascendant sur lui cette saison. Le cap mythique des 50 victoires et celui des quatre titres, qui en ferait l'égal de Prost et Vettel, est à portée d'aileron...