Football/OL : Aulas se demande si ce "n'est pas mieux de rester en Europa League cette année"

  • A
  • A
Football/OL : Aulas se demande si ce "n'est pas mieux de rester en Europa League cette année"
Le patron de l'OL garde quand même l'"espoir un peu fou" d'une qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions. @ AFP
Partagez sur :

JMA constate dans un entretien au "Progrès" que chaque match d'Europa Leage à partir des 16e correspond à une "recette extrêmement importante dans le Parc".

"N'est-ce pas mieux cette année de rester en Europa League pour permettre au Parc OL de voir des matches ?", s'est interrogé lundi soir le président de Lyon Jean-Michel Aulas, interrogé par Le Progrès.

"Une question de raison". "On sait que c'est plus facile de faire une carrière en Europa League qu'en Ligue des champions", a poursuivi JMA. L'OL, 3e de son groupe, avant son déplacement mardi à Zagreb sur la pelouse du Dinamo, est mal parti pour la qualification en 8e de finale de C1. Un nul entre Séville et la Juventus dans l'autre match du groupe H mardi soir condamnerait quasiment Lyon.

L'Europa League, où sont reversés les 3es de groupe, "c'est une question de raison, poursuit Aulas. Car la passion quelquefois entraîne sur des chemins de l'ambition et on arrive après à s'interroger pour l'entité, si parfois il ne faut pas être raisonnable au point de préférer jouer l'Europa League (sic)".

Un argument financier. "Le plus rémunérateur en Ligue des champions, c'est le droit d'entrée et les matches en phase de groupe, développe le boss de l'OL. Et après, il faut faire le calcul entre le fait de jouer deux matches en Ligue des champions et en jouer quatre ou six en Europa League. Et là, le calcul économique n'est pas si évident que ça". "Car avec l'outil du Parc OL, on sait que chaque match d'Europa League à partir des 16es, correspond à une recette extrêmement importante dans le Parc", précise-t-il. "Elle s'ajoute aux droits télé. Et ça représente assurément l'équivalent de droits télé en Ligue des champions".

La qualification, un "espoir un peu fou". Aulas garde tout de même "cet espoir un peu fou qui est de miser sur un espoir de qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions, si on gagne et que la Juventus l'emporte à Séville". Tout se jouerait alors pour l'OL le 7 décembre à domicile face à Séville.