Football/Lyon : Lacazette touché au genou, possible intervention pour Fekir

  • A
  • A
Football/Lyon : Lacazette touché au genou, possible intervention pour Fekir
Alexandre Lacazette et Nabil Fekir @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Jean-Michel Aulas a exprimé des inquiétudes concernant les deux attaquants lyonnais, tous deux rappelés en équipe de France par Didier Deschamps, samedi. 

Deux mauvaises nouvelles pour l'OL. Des inquiétudes autour des attaquants Alexandre Lacazette et Nabil Fekir se faisaient sentir, samedi soir : le premier, touché au genou gauche, a dû céder sa place prématurément lors de la défaite à Dijon (4-2), tandis que le second pourrait subir une légère intervention au genou droit lundi, selon le président Jean-Michel Aulas. Rappelés tous les deux en équipe de France par Didier Deschamps, pour le match amical en Italie le 1er septembre et, surtout, la rencontre au Belarus, le 6, pour le coup d'envoi des qualifications au Mondial-2018, ils ont de fortes chances de devoir déclarer forfait, alors que le rassemblement à Clairefontaine est prévu lundi à la mi-journée. 

"Torsion du genou". Pour Lacazette, qui a reçu un coup derrière le genou gauche, aucun risque n'a été pris par le staff lyonnais. Le joueur, sorti en marchant après avoir été examiné quelques minutes par le médecin, a été remplacé par Mathieu Valbuena. "Je suis inquiet. Quand un joueur sort avant la mi-temps, c'est toujours inquiétant", avait déclaré l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, interrogé par Canal+ à la mi-temps. Si "on n'en sait pas plus" à ce stade, Genesio évoquait tout de même une "torsion du genou". Le joueur s'était voulu lui plus rassurant. "Il y a une petite douleur, j'ai préféré ne pas prendre de risques". Faut-il s'inquiéter d'un possible forfait avec les Bleus? "Je ne pense pas", a-t-il répondu.

"Nettoyer son articulation". Lacazette "devrait passer des examens complémentaires lundi", a de son côté déclaré Jean-Michel Aulas. Face à la presse, le président de l'OL n'a pas non plus été porteur de bonnes nouvelles pour Nabil Fekir, expliquant que l'attaquant gaucher pourrait subir une légère intervention chirurgicale lundi. "Nous savions qu'il pouvait y avoir un risque d'une petite intervention chirurgicale consistant à nettoyer son articulation. Nous allons regarder avec le chirurgien, le docteur Bertrand Sonnery-Cottet. Il m'avait prévenu qu'il n'était pas impossible de devoir pratiquer une intervention, dès lundi. Nous prendrons une décision dimanche", a-t-il dit. 

C'est le genou droit, meurtri il y a un an, qui est concerné. Le 4 septembre 2015, Nabil Fekir avait été victime d'une rupture du ligament croisé latéro-interne, d'une lésion du ligament latéral interne et d'une lésion du ménisque interne du genou droit, lors d'une rencontre amicale face au Portugal (1-0) à Lisbonne. Il avait été opéré et était resté indisponible pendant huit mois.