Xavi dit adieu à la Roja mais reste au Barça

  • A
  • A
Xavi dit adieu à la Roja mais reste au Barça
@ REUTERS
Partagez sur :

TERMINER/RECOMMENCER - Le milieu de terrain espagnol ne portera plus le maillot de la sélection mais a décidé de rester au FC Barcelone un an de plus.

C'était attendu mais le choc est quand même d'envergure. Xavi Hernandez, l'homme de base des trois titres majeurs conquis par l'Espagne (Euro 2008, Coupe du monde 2010 et Euro 2012), a annoncé mardi qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. "J'ai pris la décision de quitter la sélection. Je pense que cette étape est terminée", a souligné le joueur aux 133 capes lors d'une conférence de presse. "Cela a été une étape merveilleuse, fantastique pour moi. Nous avons obtenu de nombreux succès ces six ou huit dernières années. Et aujourd'hui, je suis un supporter de plus de la sélection espagnole."

L'échec du Mondial brésilien. La dernière sélection de Xavi, 34 ans, remonte au 13 juin dernier quand la Roja, tenante du titre, a été étrillée (5-1) par les Pays-Bas au premier tour de la Coupe du monde. Pointé du doigt après ce qu'il avait lui-même qualifié de "débâcle", le milieu de terrain catalan avait été écarté pour le deuxième match, perdu face au Chili (2-0). "Le fait que je ne participe pas au match décisif contre le Chili a été une déception personnelle." Xavi n'avait pas disputé non plus le dernier match de l'Espagne, remporté face à l'Australie (3-0).

Il a expliqué mercredi que le sélectionneur de la Roja, Vicente del Bosque, l'avait persuadé de disputer cette Coupe du monde, alors que lui était déjà prêt à raccrocher : "il a insisté pour que je reste pour le Brésil et le Brésil a été une déception sur le plan collectif et pour moi aussi sur le plan individuel." Avec Xavi à la retraite (internationale), l'Espagne va devoir faire sa révolution au milieu du terrain, même si l'autre grand architecte du jeu espagnol, Andres Iniesta, lui, va continuer.

Xavi au Barça (930x620)

© REUTERS

Un an de plus au Barça. En revanche, la révolution attendra encore au Barça. Alors que son nom circulait du côté des Etats-Unis ou du Qatar, Xavi va poursuivre un an de plus avec son club formateur. Le discours du nouvel entraîneur catalan (et ancien joueur du club), Luis Enrique, l'a visiblement convaincu. "Je suis toujours compétitif et motivé", a-t-il insisté. "Luis Enrique a changé mon état d'esprit." Désormais détaché des taches internationales, Xavi va donc pouvoir se lancer à la conquête d'un huitième titre national et d'un quatrième européen, avec, devant lui, un incroyable trio d'attaquants : Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez.

>> LIRE AUSSI : Suarez pourrait disputer le clasico