VIDÉO - Quand Wenger pousse Mourinho

  • A
  • A
VIDÉO - Quand Wenger pousse Mourinho
@ REUTERS
Partagez sur :

BOXING DAY - L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a eu un léger accrochage avec le coach de Chelsea, José Mourinho.

Les rencontres entre Chelsea et Arsenal sont souvent houleuses. Nouvelle confirmation dimanche lors du choc de la 7e journée de Premier League (remporté par Chelsea 2-0). Les entraîneurs de Chelsea José Mourinho et d'Arsenal Arsène Wenger, se sont accroché physiquement dans l'ère des bancs de touche de Stamford Bridge.

Après un mauvais tacle. L'incident a eu lieu à la 20e minute après un tacle violent de Gary Cahill (Chelsea) sur Alexis Sanchez, seulement sanctionné d'un carton jaune. Mécontent et estimant cette sanction trop légère, le Français s'est alors levé et a quitté sa zone pour aller voir l'arbitre de touche avant de tomber sur le Portugais, également sorti de sa zone. Après avoir échangé brièvement quelques mots face-à-face, Wenger a alors repoussé Mourinho du bras. Le 4e arbitre a été obligé de les séparer.

Les deux hommes se renvoient la faute. "Il y a deux zones techniques, pas une", a rappelé l'entraîneur de Chelsea. "Il est venu dans mon espace. Si c'est pour donner une instruction à un joueur, je suis d'accord mais ce n'est pas juste si c'est pour mettre la pression sur l'arbitre pour qu'il donne un rouge à un adversaire. Je ne pense pas que cela donne d'Arsène Wenger l'image d'un avocat du fair-play". De son côté, Wenger pointe aussi du doigt l'agressivité des Blues. "Je suis sorti de ma zone technique parce que je n'étais pas content du tacle de l'adversaire et je voulais voir ce qu'il s'était passé", a-t-il expliqué. "José dit que l'on aurait dû finir à huit, je lui retourne le compliment. Je ne sais pas comment Cahill, Ivanovic ou Oscar peuvent finir la rencontre".