VIDÉO - Pogba réalise un génial "elastico"

  • A
  • A
VIDÉO - Pogba réalise un génial "elastico"
@ Marco BERTORELLO/AFP
Partagez sur :

TECHNIQUE - Le milieu de terrain tricolore a illuminé le match face à l'Inter Milan, mardi soir, d'un geste de grande classe.

Adepte des frappes ciselées et des percussions balle au pied, Paul Pogba a montré une autre facette de son immense talent, mardi soir, lors du choc de la 17e journée du championnat d'Italie entre la Juventus Turin et l'Inter Milan (1-1). Le milieu de terrain de l'équipe de France a en effet réalisé un "elastico", aussi connu sous le nom de "flip flap" ou de "virgule", geste technique qui consiste à emmener le ballon sur l'extérieur du pied avant de brutalement changer de direction avec l'intérieur du pied. La vitesse d'exécution de Pogba lui a permis d'éliminer deux joueurs, Juan Jesus et Andrea Ranocchia, sur un seul geste. Malheureusement (pour la beauté du sport), Pogba s'est heurté au portier des Nerazzurri, Samir Handanovic, sur sa frappe du pied gauche (35e).

Pogba réalise un "elastico" face à l'Inter :

L'été dernier, dans un entretien au quotidien L'Equipe, Pogba, 21 ans, avait expliqué que la virgule était son "geste technique préféré". "Mais je n’ai pas encore eu l’occasion de la faire en match. J’aime bien la virgule intérieur-extérieur, le flip flap extérieur-intérieur me plaît aussi", avait-il souligné. Visiblement, Pogba a dépassé son appréhension et marche désormais sur les traces de Ronaldinho. L'ancien Parisien a popularisé le geste. Il avait l'habitude de le réaliser en match, autant pour faire la différence que pour régaler les spectateurs d'ailleurs.

Ronaldinho ridiculise le Marseillais Manuel dos Santos :

Un elastico de Ronaldinho au plus près avec le Barça :

Mais "Ronnie" n'est pas le seul Brésilien à avoir eu recours à ce geste. Avant lui, Rivellino, lors de la Coupe du monde 1970, avait déjà réalisé quelques elasticos. Et, toujours au Parc des Princes, mais avec le maillot de l'Inter Milan, Ronaldo en avait réalisé un resté célèbre lors de la finale de la Coupe UEFA face à la Lazio Rome, en 1998.

Ronaldo met dans le vent Nesta en finale de la Coupe de l'UEFA :

Le bijou de Fred. Mais ce que Pogba n'a pas réussi à faire mardi soir, à savoir marquer après un elastico aux abords ou dans la surface de réparation, le Brésilien Fred (oui, celui-là même qui a été moqué cet été pour son inefficacité à la pointe de l'attaque du Brésil lors de la dernière Coupe du monde) l'avait réussi sous le maillot de l'OL, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, face au PSV Eindhoven, en 2006 (4-0). L'actuel attaquant de Fluminense, 31 ans, y avait même ajouté sa touche personnelle, avec une virgule grand pont.

Fred marque après avoir réussi une virgule :

Une perte de balle coupable. Pour être tout à fait honnête, Pogba, cinquième joueur le mieux valorisé au monde selon la récente étude de l'Observatoire du football (CIES), n'a pas réalisé que cette virgule géniale, mardi soir. Il a également perdu quelques ballons importants, dont celui, de la tête, qui a conduit à l'égalisation de l'Inter Milan par Mauro Icardi peu après l'heure de jeu (64e). Tenue en échec, la Juventus ne compte plus qu'un seul point d'avance sur l'AS Rome en tête du championnat d'Italie.

>> LIRE AUSSI : L'explosion Paul Pogba