VIDÉO - La Juventus Turin chute au Pirée

  • A
  • A
VIDÉO - La Juventus Turin chute au Pirée
@ REUTERS
Partagez sur :

MAUVAISE PASSE - Les Bianconeri se sont inclinés 1-0 sur la pelouse de l'Olympiakos, mercredi soir.

Le football italien a vécu une triste semaine de Ligue des champions. Au lendemain du naufrage de l'AS Rome sur sa pelouse face au Bayern Munich (1-7), c'est le triple tenant de la Serie A, la Juventus Turin, qui s'est incliné 1-0 au Pirée contre l'Olympiakos. Le seul but de la rencontre a été inscrit à la 36e minute par l'international suisse Patjim Kasami après une perte de balle initiale d'Andrea Pirlo. Le régulateur du jeu de la "Vieille Dame" a été bien en deça de ses standards habituels, tout comme son homologue au milieu, le Français Paul Pogba.

Kasami offre la victoire à l'Olympiakos :

"Nous avons été mauvais en première période car l'équipe était trop étirée, jouait trop bas. Mais nous avons surtout commis des erreurs techniques. Nous avons très mal entamé le match et nous nous sommes retrouvés menés", a commenté l'entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri, sur Sky Sport. "Quand nous avons avancé notre bloc, nous avons eu des occasions et nous aurions pu égaliser." Après l'ouverture du score grecque, la Juve et notamment son attaquant espagnol Alvaro Morata se sont heurtés au portier espagnol de l'Olympiakos, Robert Jimenez Gago.

Un blocage sur la scène européenne ? Cette nouvelle contre-performance relance le débat autour de la valeur européenne de la Juve, éliminée en phase de groupes de la Ligue des champions la saison dernière avant d'échouer en demi-finales de la Ligue Europa (contre Benfica). "Je ne pense pas (qu'il y ait un blocage psychologique), il nous manque quelque chose en Ligue des champions, nous n'arrivons pas à hausser le ton, je pense qu'il nous manque seulement d'être décisif devant le but", considère Pogba. Même s'il a débloqué son compteur en C1 contre Malmö lors de la 1re journée, Carlos Tevez, qui en appelle à un changement de mentalité sur la scène européenne, ne brille pas par son efficacité. Et l'Espagnol Fernando Llorente est bien moins en réussite que l'an dernier. Morata saura-t-il relancer la Juve, déjà tenue en échec samedi dernier chez le modeste club de Sassuolo (1-1) ?

>> LIRE AUSSI : le duo Benzema-Ronaldo lessive Liverpool 

Un Juve-Olympiakos crucial. Malgré cette défaite en terre grecque, et tout comme la Roma du reste, la Juve conserve ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et ce, d'abord parce qu'il lui reste deux matches à jouer à domicile sur les trois à son programme. Le premier d'entre eux, dans deux semaines contre le Pirée, sera sans doute décisif dans la course à la qualification alors que le club grec a fait le break (6 points contre 3). Vainqueur facile de Malmö dans l'autre match de ce groupe A, l'Atlético Madrid, qui avait fait chuter la Juve lors de la journée précédente (1-0), est en tête du groupe, avec 6 points également.

>> LIRE AUSSI : Bleus, non, il n'y a pas que Pogba et Varane