Valbuena vers Moscou : "Petit Vélo" rétropédale

  • A
  • A
Valbuena vers Moscou : "Petit Vélo" rétropédale
@ REUTERS
Partagez sur :

MERCATO - L'international tricolore devrait finalement évoluer cette saison au Dynamo Moscou.

Cet été, à l'OM, il y a deux grands feuilletons : celui du Vélodrome et celui de Mathieu Valbuena. Jeudi, on apprenait que l'international tricolore, très à son avantage lors de la dernière Coupe du monde, refusait l'offre formulée par le Dynamo Moscou. Quatre jours plus tard, l'ancien joueur de Libourne a visiblement changé d'avis. C'est en tout cas ce qu'indique le quotidien L'Equipe, mercredi.

Après discussion avec ses proches et conseillers, l'un des tauliers de l'OM, arrivé au club en 2006, aurait finalement décidé de dire oui au club moscovite. Il faut dire que les autres prétendants - des clubs anglais de seconde zone, comme West Ham ou les Queens Park Rangers - ne faisaient guère envie, sportivement comme financièrement. Pas échaudé par le refus initial de "Petit Vélo", le Dynamo Moscou aurait réitéré son offre avec 10 millions d'euros net de salaires sur trois ans.

>> LIRE AUSSI : Cinq buts qui donnent envie d'acheter Valbuena

Et maintenant, place au jeu ? Avant de dire oui après avoir dit non, Valbuena aurait consulté le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, qui en a fait un des hommes de base de son onze. Le meneur-ailier droit des Bleus aurait été rassuré : son départ en Russie ne serait pas un frein à sa carrière internationale. L'accord entre le Dynamo et l'OM, sur les bases d'un transfert à 7 millions d'euros, devrait intervenir dans les heures qui viennent. Valbuena va donc rejoindre un club qui a achevé le dernier championnat russe à la quatrième place et qui est engagé, jeudi, dans le troisième tour de qualification de la Ligue Europa face aux Israéliens du Kiryat Shmona. A Moscou, Valbuena va rejoindre un effectif renforcé la saison passée par les arrivées d'anciens joueurs de l'Anji Makhatchkala, comme les internationaux russes Yuri Zhirkov, Igor Denisov ou Aleksandr Kokorin. Pour Valbuena, il n'y a plus qu'à se mettre au russe. Et à signer, quand même, son contrat.

>> LIRE AUSSI : L'OM au Vélodrome : Gaudin est confiant ?