River Plate décroche la Copa Sudamericana

  • A
  • A
River Plate décroche la Copa Sudamericana
@ REUTERS
Partagez sur :

RETOUR AU SOMMET - Le club argentin de River Plate a battu en finale l'équipe colombienne du Nacional Medellin (2-0).

Le club argentin de River Plate a conquis un nouveau titre mercredi en remportant la Copa Sudamericana en battant l'équipe colombienne du Nacional Medellin (2-0). Marcelo Gallardo, ancien meneur de jeu du PSG et de Monaco, a été nommé en juillet à la tête de son club formateur et a aussitôt remis le club sur de bons rails après une relégation en deuxième division.

Une première depuis 17 ans. En cinq minutes en début de seconde mi-temps, les défenseurs de River Plate Gabriel Mercado (54e) et German Pezzella (59e) ont libéré les 60.000 spectateurs du stade Monumental de Buenos Aires (regardez ici en vidéo l'entrée des joueurs). L'équipe des beaux quartiers du nord de Buenos Aires n'avait pas connu de sacre sud-américain depuis 17 ans.

Gallardo "fier" de ce titre. Après la rétrogradation sportive en 2011, River Plate a remporté le tournoi de clôture du championnat d'Argentine en juin 2014, sous la direction de Ramon Diaz, nommé la semaine dernière sélectionneur du Paraguay. "Je suis fier d'avoir réussi cela, d'être venu dans ce club comme joueur, et maintenant, vivre cette joie depuis le banc", a déclaré Marcelo Gallardo, avant de soulever la coupe. En arrivant à River, Gallardo, 38 ans, n'avait entraîné qu'une saison, en Uruguay, gagnant le championnat 2012 avec le Nacional de Montevideo.

Et maintenant le doublé ? River jouera dimanche la dernière journée du tournoi d'ouverture en espérant rattraper le Racing Club d'Avellaneda, en tête du classement avec deux points d'avance. La Copa Sudamericana, qui se joue d'août à décembre, équivalent de la Coupe de l'UEFA, était particulièrement relevée cette année, avec 4 vainqueurs de la Copa Libertadores en demi-finales. Avec le succès de River Plate, le football argentin conforte sa domination sur les coupes continentales. En 2014, San Lorenzo, autre club de Buenos Aires, a gagné la Copa Libertadores, équivalent de la Ligue des champions.