Red Star-Saint-Etienne : une "belle image" pour Hollande

  • A
  • A
Red Star-Saint-Etienne : une "belle image" pour Hollande
@ AFP
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le président de la République était de passage au stade Jean-Bouin pour le 8e de finale entre ces deux clubs historiques.

Le président de la République François Hollande a estimé que le 8e de finale de Coupe de France entre le Red Star et Saint-Étienne (remporté par l'ASSE) représentait une "belle image" entre deux clubs qui possèdent une histoire de football. "C'est la belle image de cette rencontre entre Saint-Étienne, une ville ouvrière avec une tradition, une ville de football, et le Red Star, qui a aussi une histoire de football, c'est celui qui a créé la Coupe du monde qui a fondé le Red Star", a expliqué le président au micro d'Eurosport à la mi-temps de la rencontre.

Le Red Star, "un club qui présente des quartiers". "Ça va être difficile quand même pour le Red Star, en deuxième mi-temps, avec un joueur en moins. Je pense qu'ils ont l'envie. C'est important, parce que c'est un club de la banlieue, un club qui présente des quartiers qui ont envie aussi de donner le meilleur d'eux-mêmes", a ajouté François Hollande en faisant allusion à l'exclusion de Julien Ielsch pour un tacle dangereux (25e).

françois hollande, red star, saint-etienne, anne hidalgo, coupe de france, 1280

© AFP

Hollande pioche dans ses souvenirs. Revenant sur les grandes heures du Red Star, il s'est souvenu "d'une équipe fabuleuse, avec des joueurs comme Combin, Di Nallo et Magnusson"."Saint-Étienne, j'ai en mémoire Kiev, la demi-finale, Rocheteau. C'était la grande équipe des Verts", a-t-il ajouté en affirmant ne pas suivre "très régulièrement" le football.

"Le sport, ça nous réunit". "Je lis les journaux, notamment L'Équipe, car je suis très attaché à la presse, et à la presse sportive. Je regarde les images, et je suis conscient que le football, le sport peut représenter ce qui nous rassemble. C'est très important en ce moment, on a vu quel était le risque de division. Le sport, ça nous réunit", a conclu François Hollande.