Real-Barça : quand Busquets marche sur Pepe

  • A
  • A
Real-Barça : quand Busquets marche sur Pepe
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Le joueur du Barça s'est visiblement essuyé les crampons sur l'international portugais.

Le clasico totalement fou de dimanche soir entre le Real et le Barça (3-4) a donné lieu à une foire d'empoigne après le but de l'égalisation à 2-2 de Lionel Messi. Après avoir trompé Victor Valdes, l'Argentin a couru vers le but pour récupérer le cuir. Il a été suivi par Cesc Fabregas qui, sur le chemin, a légèrement bousculé Pepe. Le défenseur du Real, habitué à ce genre d'embrouillaminis, s'est retourné et est allé défié "Cesc", tête contre tête, avant de lui asséner un mini-coup de boule. Les deux joueurs ont fini au sol, dans un grand moment de cinéma, et c'est à ce moment-là que le pied droit de Sergio Busquets est allé heurter la tête de Pepe. L'image des crampons en contact avec le cuir chevelu a fait la Une des médias, lundi, en Espagne.

Busquets atteint Pepe à la tête :

Sergio Busquets face au Real (930x465)

© REUTERS

Le Real ne donne pas suite. Volontaire, pas volontaire ? Difficile d'imaginer que Busquets, au "casier" déjà bien fourni, ne se soit pas rendu compte qu'il marchait sur quelqu'un... En 2011, le club madrilène avait dénoncé devant l'UEFA des insultes racistes du milieu de terrain catalan contre son latéral brésilien, Marcelo. Mais, visiblement, la "casa blanca" a cette fois décidé de ne pas donner suite à cet incident. En revanche, selon As, le Real a demandé à ce que le carton rouge adressé à Sergio Ramos soit sans effet pour l'international espagnol. Le club madrilène considère que son défenseur central n'a pas fait faute sur Neymar sur le premier penalty du Barça et qu'il n'aurait pas dû être exclu. Les images - il faut être très attentif - mais aussi la photo à la Une du quotidien Marca semblent pourtant démontrer le contraire.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

REVUE DE PRESSE - Real-Barça, "une tempête de football"

EN UN CLIC - Real-Barça : clasico ? Non, histórico !