Rafael Benitez, l'âne et les journalistes

  • A
  • A
Rafael Benitez, l'âne et les journalistes
Rafael Benitez : "un père marche avec son fils assis sur un âne, et ils croisent un journaliste..."@ REUTERS
Partagez sur :

C'EST L'HISTOIRE DE... - Le coach de Naples Rafael Benitez a utilisé une jolie métaphore pour parler du match face à Arsenal.

L'entraîneur de Naples, Rafael Benitez, a utilisé une métaphore avec un paysan, son fils et un âne pour expliquer qu'il effectuait ses choix sans trop se préoccuper de l'avis des journalistes, mardi avant d'affronter Arsenal en Ligue des champions. "Un père marche avec son fils assis sur un âne, et ils croisent un journaliste qui dit : 'Quel honte, cet enfant laisse son père marcher et lui est sur l'âne'. Alors le père descend son enfant et grimpe sur la bête", a raconté Benitez.

"Plus loin, ils rencontrent un autre journaliste qui dit: 'Regarde ce père qui laisse marcher son enfant'. Alors le père dit à son fils: 'Ça va bien, montons tous les deux sur l'âne", a-t-il poursuivi. "Plus loin encore, ils croisent un troisième journaliste qui dit: 'Ils fatiguent cette pauvre bête, obligée de porter deux personnes!'". "Donc nous faisons ce que nous voulons et nous avons confiance en nos choix", a conclu Benitez dans un grand sourire, faisant éclater de rire la salle. Son adversaire, Arsène Wenger, "peut-être le meilleur entraîneur de Premier (League), sait quoi faire et a confiance en son équipe", a par ailleurs noté l'entraîneur napolitain.