Quenelle : vers une sanction pour Nicolas Anelka

  • A
  • A
Quenelle : vers une sanction pour Nicolas Anelka
@ REUTERS
Partagez sur :

PROCÉDURE - La fédération anglaise de football a décidé de mettre en accusation le Français après son geste de ralliement à Dieudonné.

La fédération anglaise de football (FA) a rendu une première décision dans l'affaire de la "quenelle", en décidant de mettre Nicolas Anelka en accusation. "Il est reconnu qu'à la 40e minute du match (entre West Bromwich Albion et West Ham le 28 décembre, ndlr), Anelka a fait un geste grossier et/ou indécent et/ou insultant et/ou déplacé (en célébrant son premier but, ndlr)", écrit la FA dans un communiqué. "Il est également acquis qu'il s'agit d'une infraction grave, comme définie par l'article E3 du règlement de la fédération, dans le sens où il est fait référence à une origine technique et/ou une race et/ou une religion ou croyance."



Pour le moment, aucune sanction n'a été prononcée contre l'attaquant de West Bromwich Albion, qui a jusqu'à jeudi pour répondre de cette mise en accusation. Anelka risque une suspension d'au moins cinq matches, selon le nouveau règlement anti-discrimination de la FA introduit en mai dernier. Lundi soir, le joueur a laissé un message sur Twitter, dans lequel il remercie son club, qui ne l'a pas sanctionné.





Lundi, la société immobilière Zoopla, sponsor maillot de West Bromwich Albion, a annoncé qu'elle ne solliciterait pas un nouveau contrat l'été prochain avec WBA, actuellement 13e de Premier League.