Monaco en ballottage favorable après sa victoire à Leverkusen

  • A
  • A
Monaco en ballottage favorable après sa victoire à Leverkusen
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Comme à l'aller, l'ASM s'est imposée (1-0) face au Bayer Leverkusen.

Le Bayer Leverkusen va finir par en faire des cauchemars... Comme lors du match aller, le 16 septembre dernier, le club allemand s'est incliné face à l'AS Monaco sur le score de 1-0, mercredi, en phase de groupes de la Ligue des champions. Et, comme lors du match aller, l'actuel quatrième de Bundesliga, assuré de disputer les huitièmes de finale depuis la victoire, quelques heures plus tôt, du Zénith Saint-Pétersbourg face à Benfica (1-0), s'est procuré les meilleures occasions avant d'être cueilli sur l'une des premières tentatives de l'équipe de la Principauté. C'est cette fois Lucas Ocampos qui a été à la conclusion de la plus belle action de l'ASM, initiée par un tour de passe-passe le long de la touche de Dimitar Berbatov, ancien joueur du Bayer. L'ailier argentin a parfaitement taclé le ballon sur un centre distillé par Nabil Dirar depuis le côté droit. Ce but met l'ASM dans de bonnes conditions avant le dernier match, le mardi 9 décembre, face au Zénith Saint-Pétersbourg.



Un seul tir cadré pour Monaco, mais gagnant. Ce tacle gagnant d'Ocampos a été le seul tir cadré des Monégasques de toute la partie ! Les joueurs de Leonardo Jardim n'ont d'ailleurs tiré que quatre fois au but contre 18 fois à leurs adversaires, qui n'ont cadré que 4 d'entre eux... Au cœur d'une première période d'un profond ennui, le capitaine du Bayer, Lars Bender, aurait pu changer le cours des choses si sa frappe de volée n'était pas venue heurter la barre transversale du gardien croate Danijel Subasic (26e). En deuxième période, c'est le Suisse Josip Drmic qui, par deux fois, a eu une belle opportunité, mais il a d'abord manqué son tir (69e) avant de se heurter au portier monégasque (76e), qui n'a concédé qu'un seul but en cinq matches, fait unique cette saison en C1. 

En bonne position pour la qualification. Ce parcours, résolument défensif diront les grincheux, permet néanmoins à l'ASM de se présenter lors de la dernière journée de la phase de groupes avec une réelle chance de rejoindre le PSG parmi les qualifiés pour les huitièmes de finale. Il faudra pour cela aux Monégasques faire au moins match nul contre le Zénith Saint-Pétersbourg. Mieux, le club du Rocher peut encore espérer terminer premier de son groupe s'il bat le club russe et que, dans le même temps, le Bayer ne gagne pas sur la pelouse du Benfica Lisbonne...

>> LIRE AUSSI : Le PSG garde le Barça dans le rétro