Messi, premier contribuable espagnol

  • A
  • A
Messi, premier contribuable espagnol
Lionel Messi@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT BUSINESS - Le footballeur argentin est celui qui paye le plus d'impôts en Espagne. De très loin.

Lionel Messi gagne beaucoup, beaucoup d'argent, et, subséquemment, paye beaucoup, beaucoup d'impôts. Le meilleur joueur de football du monde a ainsi payé 56 millions d'impôts en 2013. Une somme colossale qui fait de lui le premier contribuable d'Espagne, et de très loin, rapporte La Vanguardia. Au total, sur sept ans, Lionel Messi a ainsi payé plus de 100 millions d'euros d'impôts souligne le quotidien espagnol.

>> LIRE AUSSI - L'affaire Messi en questions

Un redressement coûteux. Ces 56 millions d'euros à payer pour la seule année 2013 ne sont pas directement liés aux revenus annuels de la Pulga. En juin 2013, Messi père et fils ont été rattrapés par la patrouille pour avoir caché des revenus de la star au fisc. Le quadruple Ballon d'or et son père auraient falsifié des déclarations d'impôts chaque année de 2006 à 2009, simulant "la cession de ses droits d'image à des sociétés fictives basées dans des paradis fiscaux (notamment au Belize et en Uruguay)".

Dans le détail, Messi verse 12 millions au titre de l'impôt sur le revenu, et 44 millions au titre du droit à l'image sur la période 2007-2012, dont le redressement sur les revenus non déclarés entre 2007 et 2009.

>> LIRE AUSSI - Messi touche 35 millions par an

35 millions de revenus annuels. En 2013, Lionel Messi a touché autour de 35 millions d'euros, découpés ainsi : 12,5 millions de salaire annuel, soit 1,04 million par mois, 500.000 euros de primes et 22 millions de contrats publicitaires et autres partenariats.