Luzenac : le championnat de Ligue 2 suspendu ?

  • A
  • A
Luzenac : le championnat de Ligue 2 suspendu ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

FEUILLETON SANS FIN - Le club ariégeois pourrait demander la suspension du championnat de Ligue 2.

Après s'être demandé s'il allait avoir lieu à 20 ou 21 clubs, la question est désormais de savoir si le championnat de Ligue 2 va être suspendu ou non. Le club du Luzenac Ariège Pyrénées (LAP), auquel la Ligue de football professionnel (LFP) a fermé vendredi dernier les portes de la L2, menace en effet de déposer un référé devant le tribunal administratif de Toulouse "pour demander la suspension du championnat de Ligue 2". "Le club souhaite confirmer devant les instances qu'il y a bien un accord avec le Stade Toulousain pour que Luzenac puisse évoluer au stade Ernest-Wallon", a insisté Christophe Rodriguez, le directeur administratif du LAP. "Concernant les travaux à réaliser, tout est calé avec les différentes entreprises et nous allons le prouver devant le tribunal."

Le ministère entre dans la danse. Le club a par ailleurs envoyé une demande de conciliation au ministère des Sports. Si le ministère accepte d'intervenir et si la LFP approuve la conciliation, le LAP renoncera à la saisine en référé du tribunal administratif de Toulouse faite en vue de la suspension de la Ligue 2. Interrogé par Europe 1, le ministère des Sports s'est refusé à tout commentaire.

Le LAP, dirigé par Fabien Barthez, avait terminé 2e du National la saison dernière et gagné sur le terrain sa montée en L2 mais la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le "gendarme financier du foot français", l'avait dans un premier temps refusé, émettant des doutes sur la santé financière du club. Le LAP avait alors porté l'affaire devant le tribunal administratif de Toulouse, qui lui avait donné raison, poussant la DNCG à finalement émettre un avis favorable à l'octroi du statut professionnel au LAP en vue de sa montée en L2. Mais la LFP avait in fine barré la route au club, arguant cette fois-ci de l'absence d'un stade "aux normes". Le feuilleton n'est pas terminé et compte donc aujourd'hui avec le ministère des Sports un tout nouvel acteur...

>> LIRE AUSSI : La LFP dit non à Luzenac !