Ligue 1 : Saint-Etienne s'offre Monaco

  • A
  • A
Ligue 1 : Saint-Etienne s'offre Monaco
@ REUTERS/Robert Pratta
Partagez sur :

Les Verts montent provisoirement sur le podium et devient la première équipe à battre l'ASM en 2014.

Première surprise de la 27e journée de Ligue 1. Saint-Étienne est devenue samedi la première équipe à battre Monaco en 2014 (2-0), s'octroyant provisoirement la 3e place de la L1. Cette première défaite de l'année de l'ASM, toujours 2e, pourrait bien profiter au leader, le Paris SG, qui reçoit dimanche Marseille pour un clasico toujours très attendu.  En cas de succès contre l'OM, la bande à "Ibra" porterait son avance sur Monaco à huit points.

Concernant le podium, Lille, désormais 4e avec 46 points, peut reprendre la 3e place (occupée par les Verts avec 48 points) en cas de succès dimanche chez le dernier du classement Ajaccio. Mais pour l'heure, Saint-Étienne peut savourer: l'équipe de Christophe Galtier est la 3e équipe seulement à battre la formation de Claudio Ranieri cette saison en L1 après Lille et Valenciennes.

Toutes compétitions confondues, le Monaco du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev n'avait été battu qu'à trois reprises cette saison avant samedi, en ajoutant l'élimination en 16e de finale de la Coupe de la Ligue contre Reims. Dans les rangs des Verts, pour pareil exploit, tout le monde attendait Brandao, l'homme en forme. Mais l'ouverture du score est venue de Fabien Lemoine, auteur d'une superbe demi-volée du droit à l'extérieur de la surface. C'est seulement le 4e but en L1 dans la carrière de Lemoine, qui aura 27 ans le 16 mars. Une carrière marquée par une grave blessure en 2010, alors qu'il jouait à Rennes, quand il avait perdu un rein à la suite d'un contact avec un adversaire. Puis c'est Romain Hamouma (8e but de la saison en L1) qui a corsé l'addition d'un exploit personnel, entre beau slalom dans les lignes monégasques et un petit pont sur Toulalan.

sur le même sujet, sujet,

LIGUE 1 - Affaire Monaco : la LFP tape du poing

ZOOM - Sept clubs remettent en cause l’accord LFP Monaco