Ligue 1 : Lille en C1, Sochaux en Ligue 2

  • A
  • A
Ligue 1 : Lille en C1, Sochaux en Ligue 2
Le PSG a conclu sa saison par une 27eme victoire, un record qu'il partage avec Nantes.@ Maxppp
Partagez sur :

DÉGUSTATION - Régal de suspens pour cette dernière journée de Ligue 1, et ce à trois niveaux : pour la qualification en Ligue des champions, en Ligue Europa, et pour le maintien.

Le titre déjà joué,  la Ligue 1 conservait pourtant tout son attrait ce soir. Et pour cause, la tête du classement exceptée, le suspense demeurait à tous les niveaux, tant et si bien que cette 38eme journée de championnat ressemblait à un beau gâteau à trois étages.  Pas de panique, de la course au maintien à celle pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, il y en aura pour tout le monde.

La base : l’ETG se maintient, Sochaux en Ligue 2. A Bonnal, le match de Sochaux a ressemblé dès les premières minutes à une marche funèbre. Incapables de porter le danger devant le but de l’ETG,  les Lionceaux échouent tout près du maintien. Rageant après un sprint final éblouissant, d’autant plus que Sochaux est un monument de la Ligue (66 saisons dans l’élite, un record). Côté savoyard, le salut est venu du sauveur maison, Daniel Wass, double buteur. Angoula y est aussi allé de son but (3-0).

Sochaux-Evian-TG : 0-3

Wass

Le nappage : Lyon en Europa League. Lyon est peut-être le plus ardent défenseur  de l’Europe. 18 saisons consécutives à jouer les compétitions continentales ont fait des joueurs de Rémi Garde des europhiles convaincus. Grâce à une tête de Koné, plus tranchant devant que rassurant derrière, l’OL a définitivement validé son ticket pour l’Europa League face à Nice. Marseille confirme sa forme actuelle en l’emportant 1-0 au Vélodrome face à Guingamp. Insuffisant néanmoins pour accrocher l’Europe.

Nice - Lyon : 0-1 // Marseille - Guingamp : 1- 0

Le glaçage : Lille au tour préliminaire de la Ligue des Champions. Ils ont senti le souffle des Stéphanois dans leur nuque jusqu’à la 50eme minute. A ce moment, Lorient tient Lille en échec  un partout au Moustoir, tandis que le chaudron est en fusion : un but de Mevlut Erding, un doublé pour Loïc Perrin ont enflammé les travées. Le moment choisi par Nolan Roux pour profiter d’une mauvaise sortie de Fabien Audard à Lorient. Salomon Kalou achèvera ensuite d’enlever les derniers espoirs de Ligue des Champions aux supporters stéphanois.

Lorient - Lille : 1- 4 // Saint-Etienne - Ajaccio : 3 - 1

Erding

>> Le bonus

La cerise sur le gâteau : Paris (se) régale au Parc. C’est un rôle ingrat qui était confié aux Montpelliérains. Champions en 2012 devant le PSG, aujourd'hui les Héraultais ne peuvent que mesurer le gouffre qui s’est creusé entre les deux équipes depuis deux saisons. Enfin, Cabella et les siens en ont à peine le temps puisqu’au bout de deux minutes de jeu, Lavezzi fusille déjà Jourdren. Toujours glouton, Zlatan Ibrahimovic soigne ses stats avec un 26eme but en championnat. Après quelques balades dans la surface, Lucas trouve lui aussi la faille. Tout un symbole, c'est le prometteur Rabiot qui clôt la marque en fin de match en signant le 2.200eme but de l'histoire du PSG. A part ça, rien à signaler. Entre un Paris déjà sacré et un Montpellier qui n’a plus rien à jouer, cette rencontre ressemblait plus à un match de gala qu’à un vrai match accroché de Ligue 1.

Paris – Montpellier : 4 - 0

pocho

Les autres résultats de la soirée :

Reims-Rennes : 1- 3

Bastia-Nantes : 0- 0

Lorient-Lille : 1- 4

Toulouse-Valenciennes : 3 - 1

Monaco-Bordeaux : 1- 1

sujet

LE BILAN - Lens et Caen en Ligue 1