Ligue 1 : Guingamp fait chuter le PSG

  • A
  • A
Ligue 1 : Guingamp fait chuter le PSG
@ REUTERS
Partagez sur :

DOUBLE PEINE - Les Parisiens se sont inclinés au stade du Roudourou, dimanche (1-0).

Quatre jours après sa défaite à Barcelone, lors de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (3-1), le PSG s'est incliné pour la première fois de la saison sur le plan domestique, lors de la 18e journée de Ligue 1 (1-0). La réaction attendue après le revers en Catalogne n'est pas intervenue, les Parisiens se réveillant seulement en deuxième période après 45 premières minutes très décevantes. Les Guingampais, qualifiés cette semaine pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, ont profité de l'apathie parisienne dès la 10e minute de jeu, Jérémy Pied reprenant victorieusement, d'une tête plongeante, une remise de Younousse Sankharé, formé au PSG. Le double champion de France en titre reste 2e du classement, à un point de l'OM, qui a l'occasion de creuser l'écart, dimanche soir, à Monaco.

La balle d'égalisation pour Ibrahimovic. Le scénario de la rencontre aurait pu être tout autre si le lob d'Edinson Cavani avait fait mouche dès la 1re minute de jeu. Mais le gardien guingampais, Jonas Lössl a été sauvé par sa barre transversale. Mais, dans ce match plutôt enlevé et très accroché - coup de coude de Sankharé sur Thiago Motta, penalty réclamé avec véhémence par Matuidi et Lavezzi -, le portier danois n'a pas eu que de la chance. A la 87e minute de jeu, il a réussi un arrête exceptionnel, en sortant une reprise à bout portant de Zlatan Ibrahimovic. Dans le temps supplémentaire, le Suédois, combatif, eut une ultime occasion de marquer son 9e but de la saison. Sans succès.

"On a du mal à expliquer (cette défaite)", a reconnu Matuidi sur BeIn Sports. "On fait des erreurs de marquage sur le but, moi-même je fais une erreur de marquage. On n'a pas le droit de faire ça, de se relâcher. On a essayé de pousser mais on est tombé sur une belle équipe de Guingamp à l'image de ce qu'elle a fait jeudi en Europa League. On est très déçu. C'est la deuxième défaite de la saison en moins d'une semaine, on n'avait pas l'habitude de ça. On n'est pas inquiet mais il faut faire attention..." Interrogé sur son avenir sur Canal+, Laurent Blanc a botté en touche : "à vous de me le dire (si je suis menacé)". "J'ai le soutien de mes dirigeants, oui, tout à fait", a-t-il insisté. "Mais il faudrait avoir une équipe. S'il y avait eu une équipe aujourd(hui (dimanche), on aurait pu faire un résultat."

Si ce revers risque de faire parler dans les heures qui viennent côté parisien, la victoire de Guingamp conclut une superbe semaine pour les Bretons. Dix-septième avant le coup d'envoi, l'EAG remonte à la 13e place du classement, avec un moral forcément regonflé à bloc par ses deux succès de la semaine.