Le PSG fait chuter le Barça !

  • A
  • A
Le PSG fait chuter le Barça !
David Luiz a ouvert le score pour le PSG face au Barça, mardi soir.@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Requinqué, le PSG a fait subir au Barça sa première défaite de la saison (3-2).

Le PSG était attendu au tournant. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a répondu présent. Les joueurs de Laurent Blanc l'ont en effet emporté 3-2, mardi soir, au Parc des Princes, face au FC Barcelone, lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Il s'agit de la première défaite de la saison pour le Barça, qui n'avait même pas encaissé le moindre but en sept rencontres. Grâce à ce succès, le quatrième seulement de la saison en dix matches disputés, le PSG prend la tête de son groupe car, dans le même temps, l'Apoel Nicosie et l'Ajax Amsterdam n'ont pu se départager (1-1).

Au rendez-vous des buteurs inattendus. En l'absence de Zlatan ibrahimovic, blessé au talon gauche, on attendait Edinson Cavani pour dynamiser l'attaque parisienne, reconfigurée en 4-3-3 avec, à gauche, Javier Pastore, précieux et acclamé à sa sortie, et à droite Lucas, plus discret. Non, ce n'est pas de l'Uruguayen, combatif mais particulièrement emprunté devant le but, que la lumière est venue mais de trois joueurs inattendus.

Le PSG s'impose 3-2 face au Barça :

C'est d'abord David Luiz qui a ouvert le score dès la 10e minute de jeu après un coup franc. Le chevelu Brésilien, esseulé, ne s'est pas fait prier pour tromper Marc-André ter Stegen d'un petit plat du pied gauche, inscrivant là son tout premier but sous le maillot parisien. Ce fut aussi le cas un gros quart d'heure plus tard de Marco Verratti, qui entame pourtant sa troisième saison au PSG ! Et, plus étonnant, encore, c'est de la tête que l'international italien, qui culmine à 1,65 m, a redonné l'avantage au PSG (2-1, 26e). Enfin, en début de deuxième période, c'est Blaise Matuidi, ménagé en début de saison et placé sur le banc des remplaçants, qui a inscrit le but du 3-1 suite à un centre parfait de Grégory van der Wiel (3-1, 54e).

Messi et Neymar en vain. Le PSG n'a jamais été à l'abri car, à deux reprises, il a encaissé des buts dans la foulée des siens. Ce fut d'abord Lionel Messi qui marqua le but de l'égalisation à 1-1 après un magnifique jeu en triangle et une dernière passe délicieuse d'Andres Iniesta (1-1, 12e). Puis, à la 56e minute, soit deux minutes après le troisième but de Matuidi, Neymar, très remuant, a délivré un joli enroulé du pied droit hors de porté de Sirigu (3-2, 56e). Lors de la dernière demi-heure, le PSG a subi, cédé la possession du ballon et concédé plusieurs occasions - un superbe sauvetage de Marquinhos devant Jordi Alba (82e) et un tir sur le poteau de l'entrant Munir El Haddadi (85e) -, mais a réussi à faire le dos rond pour signer une victoire d'envergure, qui risque de mettre fin, pour un temps au moins, au débat sur son potentiel...