"Le PSG, l'un des cinq favoris"

  • A
  • A
"Le PSG, l'un des cinq favoris"
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le président du Barça craint le PSG, que son club reçoit mercredi soir au Camp Nou.

S'il est un club bien placé pour mesurer la montée en puissance du PSG à l'échelle européenne, c'est bien le Barça. En avril 2013, l'équipe parisienne, alors entraînée par l'Italien Carlo Ancelotti, était passée tout près de l'exploit en quarts de finale de la Ligue des champions. Elle avait été éliminée après deux matches nuls (2-2, 1-1). Un an et demi plus tard, le PSG, cette fois coaché par Laurent Blanc, l'a emporté le 30 septembre dernier  au terme d'un match échevelé (3-2). Le Barça, invaincu jusque là, tombait pour la première fois.

Dans le Top 5 européen. "Ces dernières années, il y a eu un très gros travail au Paris Saint-Germain", a admis le président du club catalan, Josep Marita Bartomeu, au micro d'Europe 1. "On peut dire maintenant que le Paris Saint-Germain est actuellement un des grands clubs d'Europe. Aujourd'hui (mercredi), tous les gens qui vont venir au stade ont clairement dans la tête qu'on va jouer contre une grande équipe. Si on devait citer cinq équipes capables de gagner la Ligue des champions cette saison, oui, le PSG serait l'une d'entre elles."

>> LIRE AUSSI : Pourquoi le PSG doit éviter la défaite à Barcelone

Bartomeu avec Luis Enrique (960x640)

© REUTERS

Comme le PSG, le Barça se pense comme un club "global". Malgré le sponsoring sur le maillot et les opérations commerciales en tous genres, le président du Barça se défend d'égratigner la nature catalane du club. "C'est un club qui est basé sur les liens catalans, de la Catalogne", insiste Bartomeu. "C'est un club qui appartient à 150.000 personnes, aux socios, aux gens de Catalogne. Beaucoup de décisions sont prises par les membres du club lors de notre assemblée annuelle. Nous voulons continuer à être un club qui appartient aux socios. Nous essayons de proposer toujours des prix abordables. Parce que le Barça est un club populaire."

A la différence du PSG, le PSG entend continuer à s'appuyer sur sa Masia, son centre de formation. "Nous avons sept à huit joueurs issus du centre de formation qui sont titulaires en équipe première", souligne Bartomeu. "Pour nous, c'est important que chaque année, de nouveaux joueurs arrivent en équipe première, et nous essayons toujours d'avoir un entraîneur formé chez nous, qui soit passé chez nous ou qui ait progressé chez nous." Arrivé cet été, le coach actuel du Barça, Luis Enrique (ci-dessus à droite avec Bartomeu, photo), a porté les couleurs blaugrana entre 1996 et 2004.