La Juventus laisse partir Conte... et ses ambitions ?

  • A
  • A
La Juventus laisse partir Conte... et ses ambitions ?
Après la victoire en championnat, réalisée grâce à un record de points (102), Conte avait mis la pression sur son club concernant le recrutement à venir.@ Reuters
Partagez sur :

BILAN - L'entraîneur italien a quitté la "Vieille dame", après avoir brillé en championnat - et sombré en Europe - avec elle.

Antonio Conte se sépare de la "Vieille dame". L'entraîneur italien a démissionné de son poste d'entraîneur de la Juventus Turin, championne d'Italie en titre, a annoncé mardi le club de foot turinois. Dans une vidéo, le désormais ex-entraîneur affirme qu'il doit communiquer "la décision prise d'un commun accord de mettre fin à son contrat avec la Juventus qui courait encore jusqu'à la fin de cette saison", 2014-2015. Et ce n'est pas un bon signe pour son futur ancien club.

Pas assez de garanties sur les recrutements ? Conte, 44 ans, était en poste depuis trois ans à la tête de la "Vieille dame", avec qui il a remporté trois "Scudetti" (championnats) consécutifs. Après sa victoire en championnat cette année, réalisée grâce à un record de points (102), il avait mis la pression sur son club concernant le recrutement à venir. Le 11 mai, aussitôt après la victoire sur son dauphin, l'AS Rome (1-0), il avait exprimé ses envies d'ailleurs s'il n'était pas assuré du renforcement de son effectif, qui pourrait perdre quelques stars convoitées, comme le Français Paul Pogba ou le Chilien Arturo Vidal. Conte avait rappelé que ses dirigeants connaissaient ses "pensées" et que le club avait "eu tout le temps de digérer ce (qu'il) avait à dire" au sujet des renforts nécessaires. Selon L'Equipe, il avait récemment refusé de prolonger son contrat malgré une offre lucrative du club.

Antonio Conte

© Reuters

Un bilan parfait en Italie... À la tête de la Juventus, Conte a brillé, en tout cas en Italie. Depuis 2011, il a remporté trois championnats, après six ans de disettes de la "Vieille dame". La saison dernière, la Juve a gagné ses 19 matches à domicile et n'a laissé en route que deux défaites, contre la Fiorentina et Naples, et trois matches nuls. L'expression collective bâtie par Antonio Conte s'est accompagnée de la révélation de Paul Pogba, des performances toujours très sûres d'Andrea Pirlo, du Chilien Arturo Vidal et de la réussite de "l'Apache" Carlos Tevez, auteur de 19 buts.

La Juventus Turin (930x620)

© REUTERS

... Beaucoup moins en Europe. En revanche, Conte n'a pas réussi à redorer le blason européen de la "Vieille dame". Éliminée en quarts de finale de la Ligue des champions la saison dernière, la "Juve" est sortie dès la phase de poules cette saison. Après avoir basculé en Ligue Europa, le club s'est arrêté aux portes de la finale, éliminé en demies par le Benfica Lisbonne. Un coup dur pour Antonio Conte, puisque la finale s'est jouée au Juventus Stadium... La "Vieille dame" n'a plus gagné de titre en Europe depuis la Ligue des champions de 1996. Et sa dernière finale de C1 remonte à 2003. Ramener la Juve sur le toit de l'Europe, c’est le défi qu'aurait aimé relever Conte. Mais il a donc estimé qu'on ne lui en donnait pas les moyens.

>> A LIRE : Le jeune Kingsley Coman à la Juve