L'Atletico devient champion d'Espagne

  • A
  • A
L'Atletico devient champion d'Espagne
Le défenseur central de l'Atletico Godin célèbre son but qui assure le titre au club.@ Reuters
Partagez sur :

CONSÉCRATION - L'Atletico Madrid conclut sa saison exceptionnelle par un match nul contre le FC Barcelone. Un résultat suffisant pour remporter le titre.

Madrid supplante Barcelone. Ce samedi soir, Barcelone jouait le titre face à Madrid. Jusque-là rien d’étonnant pour une Liga outrageusement dominée par le Real Madrid et son rival blaugrana. Sauf que ce soir, les hommes de Tata Martino n'ont pas perdu le championnat contre les merengues du Real, non. Leurs ennemis jurés avaient déjà joué un peu plus tôt dans la soirée, ironie du sort, contre l’Espanyol, le deuxième club de Barcelone (victoire 3-1).

La grinta madrilène. Ce soir, le FC Barcelone s’est fait souffler le titre par l’Atletico Madrid, un club au pedigree beaucoup moins huppé que celui de la Maison Blanche. Mais le football n'est pas affaire de prestige et la victoire du club madrilène cette saison est tout sauf une surprise. D'abord parce que le système de jeu barcelonais a montré ses limites. Mais surtout parce que les Colchoneros ont compensé leur manque d’expérience au plus haut niveau par une grinta, une discipline et une défense intraitable, insufflées depuis son banc par Diego Simeone.

Simeone

© reuters

Sanchez suscite l'espoir côté Barcelone. Une grinta qui a une nouvelle fois porté ses fruits pour les madrilènes, pourtant orphelins de leur attaquant vedette Diego Costa et d’Arda Turan, tous deux rapidement blessés. Un début de match cauchemardesque que le FC Barcelone a mis à profit. Passé la demi-heure de jeu, Fabregas glisse à Messi, mais c’est Alexis Sanchez qui ouvre le score d’une superbe frappe sans contrôle.  

Sanchez

Godin libère l'Atletico. L’esthétisme n’aura pas suffi puisque c’est sur coup de pied arrêté, et avec une redoutable efficacité, que les Colochoneros ont égalisé. Une tête de Godin au retour des vestiaires permet aux madrilènes d'obtenir le nul et remporter ainsi la Liga. Leur première depuis 1996. Le "petit" Atletico (140 millions de budget) libère donc la Liga de la domination outrageuse des deux géants ibériques, le FC Barcelone et le Real Madrid, à son sommet depuis 10 ans. Le FC Valence est le dernier club en date à avoir réalisé cet exploit. C'était en 2003/2004, une éternité.

sujet

LIGA - Diego Costa et Arda Turan sortent sur blessure

ESPAGNE - Diego Costa dans la liste des 30

RÉVÉRENCE - Puyol, un dernier titre et puis s’en va ?

VERS LE TITRE - L'Atlético Madrid trébuche