Zlatan Ibrahimovic et les "onze bébés" de Chelsea

  • A
  • A
Zlatan Ibrahimovic et les "onze bébés" de Chelsea
@ Glyn KIRK/AFP
Partagez sur :

CRITIQUE - Le joueur suédois, exclu pour un carton rouge direct, a regretté le comportement des joueurs de Chelsea.

Le huitième de finale retour de Ligue des champions entre Chelsea et le PSG (2-2 a.p.), mercredi soir, a bien failli basculer peu après la demi-heure de jeu quand l'attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic a été exclu pour un tacle sur le Brésilien Oscar. "J'ai retenu mon geste. J'ai retenu mon geste parce que j'ai vu qu'il venait également tacler", a expliqué le géant suédois.

Ibrahimovic est exclu pour un tacle sur Oscar :

Mais plus que la décision en elle-même, le n°10 parisien a semblé regretter le comportement des joueurs de Chelsea, qui sont quasiment tous venus entourer l'arbitre. "Quand j'ai vu le carton rouge, je me suis dit que ce gars (l'arbitre de la rencontre, Björn Kuipers, ndlr) ne savait pas ce qu'il faisait, ou peut-être qu'il avait vu quelque chose d'autre", a expliqué "Ibra" à froid. "Mais ce n'est pas le pire. Le pire, c'est que, quand j'ai pris ce carton rouge, j'ai vu tous les joueurs de Chelsea venir à ma rencontre. C'est comme s'il y avait onze bébés autour de moi."

Ibrahimovic critique les joueurs de Chelsea :



"Je ne sais pas s'il a joué la comédie." Avant la rencontre, l'entraîneur de Chelsea, José Mourinho, avait clairement mis la pression sur le corps arbitral en évoquant les fautes commises par le PSG lors du match aller, et notamment sur Eden Hazard. Dès le premier tacle de Thiago Motta, on a d'ailleurs vu "Mou" discuter avec le quatrième arbitre. Tout au long de la rencontre, les Blues, à l'unisson de leur coach, n'ont d'ailleurs jamais hésité à en rajouter ou à aller voir l'arbitre, qui a eu bien du travail lors d'une rencontre électrique, où les coups bas ont été nombreux, des deux côtés. "Je ne sais pas s'il (Oscar) a joué la comédie ou si je lui ai fait mal, ça ne fait rien, nous avons gagné le match (fait match nul en réalité, ndlr), nous nous sommes qualifiés et on verra maintenant ce qui se passe", a conclu "Zlatan", qui a écopé là de son quatrième carton rouge en Ligue des champions, record qu'il partage avec le Néerlandais Edgar Davids.

Un ou deux matches de suspension ? "Ça ne fait rien", si un peu quand même. Car ce carton rouge va valoir une suspension automatique à Ibrahimovic, qui sera donc privé du quart de finale aller, au minimum, la sanction pour ce genre de geste pouvant atteindre deux matches de suspension. "Une commission va se réunir, j'espère qu'elle ne sera pas trop sévère et que "Ibra" pourra être parmi nous en quarts", a simplement commenté Laurent Blanc. Le tirage au sort des quarts de finale aura lieu le vendredi 20 mars prochain.

>> LIRE AUSSI - Revue de presse : le PSG "héroïque", "douche Eiffel" pour Chelsea

>> LIRE AUSSI - Les cinq choses à retenir de l'exploit de PSG à Chelsea

>> LIRE AUSSI - Ligue des champions, Paris est magique

>> LIRE AUSSI - David Luiz, "on y a toujours cru"