Ibrahimovic : "je n'ai pas besoin de chance, je suis assez fort"

  • A
  • A
Ibrahimovic : "je n'ai pas besoin de chance, je suis assez fort"
Ibrahimovic : "je crois à fond à ce projet et je veux rester à Paris".@ REUTERS
Partagez sur :

CONFESSIONS - Dans une interview accordée au Parisien, Zlatan Ibrahimovic revient sur sa saison au PSG.

Son absence. Sa parole est rare. Quand Zlatan Ibrahimovic accorde une interview, tous ses propos sont forcément disséqués dans les moindres détails. Dans les colonnes du Parisien, l'avant-centre suédois revient sur sa blessure mais aussi sur la saison du PSG, sa déception après l'élimination de Paris en quarts de finale de la Ligue des champions. "Mon objectif est de jouer contre Rennes", a affirmé "Ibra". Mercredi soir (21h), les Parisiens tenteront de décrocher leur deuxième titre consécutif de champion de France.

La déception après Chelsea.Blessé au match aller, Ibrahimovic a vu ses coéquipiers tomber en quart de finale retour de Ligue des champions contre Chelsea. "Je me suis blessé au mauvais moment", a confié l'international suédois. "Si j'avais été sur le terrain, je ne sais pas ce qui se serait passé. Le 3-1 de l'aller en notre faveur était un bon résultat". Et de glisser une petite pique à ses coéquipiers : "toutes les grandes équipes doivent savoir garder ce résultat. On aurait dû contrôler pour passer ce tour".



Qui au PSG la saison prochaine ? "Tout le monde veut venir ici", lance Ibrahimovic dans les colonnes du Parisien. "J'étais l'un des premiers à signer, j'étais là au début de l'aventure. Maintenant, la situation a changé. C'est facile d'attirer de grands joueurs parce que le club est au top. Désormais, on ne peut qu'aller plus haut et tout le monde veut en être. Le projet est incroyable, et l'avenir brillant. On veut faire du PSG la plus grande équipe du monde".

Et son avenir ? "J'ai prolongé mon contrat d'un an", explique le joueur lié avec le PSG jusqu'en 2016. "Je crois à fond à ce projet. Je vais avoir 33 ans et tout le monde prend soin de moi. Les Qatariens sont très attentionnés avec ma famille et moi. Ils me rendent la vie plus facile. Les Parisiens sont derrière moi aussi. Je serai encore là les deux prochaines saisons. Peut-être qu'ensuite je quitterai l'Europe pour profiter du foot d'une autre manière".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RÉCOMPENSE - Qui sera élu meilleur joueur de Ligue 1 ?

ABSENCE - La vie sans Ibra, ça ressemble à quoi