Lens-PSG : Thiriez a présenté ses excuses aux "deux présidents"

  • A
  • A
Lens-PSG : Thiriez a présenté ses excuses aux "deux présidents"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président de la LFP s'est excusé auprès du président du PSG pour l'arbitrage face à Lens, avant de s'expliquer après un début de polémique.

A petite phrase, grande conséquence. Lundi soir, l'émission J+1 de Canal + a diffusé une séquence où on peut voir le président de la Ligue de football professionnelle (LFP), Frédéric Thiriez, s'excuser auprès du président du PSG, Nasser al-Khelaifi, pour le "mauvais arbitrage" lors du match entre Lens et le club de la capitale (victoire 3-1 du PSG). Un extrait qui a fait polémique alors que l'arbitre de la rencontre, Nicolas Rainville, a été vivement critiqué après avoir expulsé trois joueurs, dont Edinson Cavani, l'attaquant parisien.



"Auprès des deux présidents". Cet extrait a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, ce qui a obligé Frédéric Thiriez à réagir. Interrogé sur RMC, le président de la LFP explique : "J’étais vraiment désolé, pour les spectateurs d’abord, qui n’ont pas eu le spectacle qu’ils méritaient. J’étais désolé pour les joueurs et aussi pour les deux présidents. A la fin du match, j’ai dit aux deux présidents que j’étais désolé pour ce problème d’arbitrage. Pourquoi s’offusquer que j’exprime mes sentiments de tristesse aux deux présidents, j’insiste bien, auprès des deux présidents."

>> LIRE AUSSI - Journée record en Ligue 1

Gervais Martel confirme. Gervais Martel, le président du RC Lens, a confirmé que Frédéric Thiriez s'était également excusé auprès de lui pour l'arbitrage. "Frédéric m’a appelé peu de temps après le match pour me dire qu’il s’excusait pour l’arbitrage qui avait gâché la fête", raconte le président du RC Lens sur le site internet du Parisien. Pour le président de la LFP, il n'y a donc pas de débat : "Que l'on mette en doute mon impartialité, je ne le supporte pas. Si j'ai été réélu quatre fois par les présidents de club à la présidence de la Ligue, c'est parce que je suis impartial justement."