Foot : Luzenac se rapproche de la Ligue 2

  • A
  • A
Foot : Luzenac se rapproche de la Ligue 2
@ MAXPPP
Partagez sur :

IMBROGLIO - Le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel aurait finalement accepté la conciliation pour l'intégration du club en L2.

Luzenac devrait donc jouer en Ligue 2 ! Le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP), réuni en urgence lundi après-midi, aurait décidé d'accepter la conciliation pour l'intégration du club ariégeois en Ligue 2, d'après France Info.

>> LIRE AUSSI - Un village vers la Ligue 2

Un championnat à 21 clubs. Cette décision, si elle est confirmée, devrait mettre fin au bras de fer juridique entre le club et la Ligue qui dure depuis plusieurs mois, permettant à Luzenac de découvrir (enfin) les pelouses professionnelles. Une réunion serait prévue mercredi pour discuter des modalités de l'intégration de Luzenac dans le Championnat de Ligue 2, dont 4 journées ont déjà été jouées.

"Laisser du temps à Luzenac". "Nous avons décidé de suivre le conseil du CNOSF de laisser du temps à Luzenac d'apporter des éléments. Quels éléments ? A eux de voir ce qu'ils veulent nous apporter. C'est le CA de mercredi soir qui statuera sur le fond", a dit Jean-Pierre Louvel, président du syndicat des clubs pro (UCPF) à l'AFP à l'issue du CA convoqué lundi après-midi.

Menace de suspension du Championnat. L'accession validée du club ferait donc naître un championnat à 21 clubs puisque le Luzenac Ariège Pyrénées (LAP) avait été remplacé par Châteauroux, repêché in extremis. En statuant dans ce sens, la LFP éviterait le choc frontal avec Luzenac, qui la menaçait d'une attaque en référé devant le tribunal administratif de Toulouse dont l'issue aurait pu être une suspension du Championnat.

Fin du chapitre judiciaire ? Cette décision du conseil d'administration de la LFP devrait donc clore un long chapitre judiciaire avec le LAP. Privé, dans un premier temps, d'accession en L2 par la direction nationale de contrôle et de gestion (la DNCG), Luzenac avait finalement remporté un premier combat contre le gendarme financier du foot français devant le tribunal administratif de Toulouse, forçant la DNCG à revenir sur sa décision. La LFP était alors entrée en jeu pour barrer la route au club, arguant qu'il n'avait pas de stade aux normes, avant, donc, de vraisemblablement faire machine arrière.

Le casse-tête continu. Tout reste à faire, cependant, en termes d'organisation. Jamais les dirigeants du football français n'ont eu à mettre en place un championnat dans de pareilles circonstances. Quand Luzenac va-t-il rattraper les quatre journées déjà jouées ? Et quid de sa participation à la Coupe de la Ligue, dont les premiers tours ont été disputés sans prendre en compte son éventuelle participation ? Autant de questions qui devraient être abordées mercredi avec la LFP.

Luzenac jouera donc à Toulouse. Le club, dans lequel s'investit Fabien Barthez, a finalement obtenu le partage du Stadium de Toulouse avec le TFC en attendant que le stade Ernest-Wallon (où évolue le Stade Toulousain) soit mis aux normes en matière de vidéosurveillance.