Foot : José Mourinho "allume" Canal+

  • A
  • A
Foot : José Mourinho "allume" Canal+
@ REUTERS
Partagez sur :

MISE AU POINT - L’entraîneur de Chelsea n’a pas apprécié l’extrait diffusé par Canal+.

Dimanche dernier, l’émission de Canal+, le Canal football club, a diffusé une interview de l’entraîneur portugais de Chelsea, José Mourinho. Durant cet entretien, le "Mou" a évoqué son rapport avec la France, ainsi que ses accointances avec le PSG ou Zlatan Ibrahimovic. Mais ce qui a fait parler, c'est la deuxième partie du reportage.

Monaco et Eto'o dans le viseur. On y voit le technicien portugais en compagnie du président d’une célèbre marque d’horlogerie. Se croyant (visiblement) en "off", l'ancien entraîneur de l'Inter Milan s'est littéralement lâché et a glissé quelques tacles : un à Monaco - " Je n'ai pas Falcao mais Falcao n'a pas d'équipe" et un autre à sa propre équipe, avec une sortie sur son avant-centre camerounais Samuel Eto’o - "Le problème à Chelsea, c'est qu'il me manque un buteur. J'en ai un (Samuel Eto'o, ndlr) mais il a 32 ans... peut-être 35, qui sait ?"

L’échange entre Mourinho et le PDG :

Alors que le journaliste de Canal+ a confirmé que Mourinho était parfaitement conscient que la camera le filmait, ce dernier n’a pas eu la même version mardi, en conférence de presse, à la veille du match Chelsea-Galatasaray en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

"Éthique du métier". Le "Happy One" a vite perdu son sourire quand il a fallu évoquer quelques passages de l'interview accordée à la chaîne cryptée. Il s’en est ouvertement pris à l’équipe du "CFC", affirmant que ce média devrait "avoir honte de ce genre de pratiques" et que les journalistes présents en conférence de presse devraient "être embarrassés qu'un collègue ne respecte pas l'éthique du métier", ajoutant : "ils ont sorti quelque chose qui faisait partie d'une conversation privée. C'est vraiment dégoûtant. Cela montre qui ils sont vraiment." Quant aux propos peu élégants sur Samuel Eto'o, le "Mou" a insisté sur le fait que c'était "une blague", et non une attaque en règle. José Mourinho et la presse, toute une histoire...

sur le même sujet, sujet,

LOSER - Mourinho tacle Wenger
INSOLITE - Quand Mourinho conseille Dupraz