Eric Cantona égratigne Michel Platini

  • A
  • A
Eric Cantona égratigne Michel Platini
@ MAXPPP
Partagez sur :

CRITIQUE - L'ex-international français a évoqué le rôle du président de l'UEFA, dimanche soir.

Le 26 avril dernier, le président de l'UEFA, Michel Platini, avait invité les Brésiliens à laisser de côté leurs problèmes sociaux le temps de la Coupe du monde. Ces propos ont choqué beaucoup de monde. A commencer par Eric Cantona. L'ancien international tricolore, qui présentait dimanche soir son documentaire "Looking for Rio" dans un cinéma de la Ciotat, près de Marseille, a regretté cette prise de position, comme le raconte le quotidien Le Parisien.

"Platini attend que la Coupe du monde se passe bien, mais des gens ont juste besoin d'être entendus, et ils seront entendus grâce à la Coupe du monde, leurs revendications portent depuis plusieurs mois, dans le monde entier, parce qu'il y a cette épreuve !", s'est emporté l'ancienne icône de Manchester United. "C'est un point positif. Evidemment qu'ils vont profiter de la Coupe du monde, ils ne vont pas attendre qu'elle passe, comme Platini le demande, ça ne servirait à rien."

"Un politicien comme les autres." Cantona estime que ces déclarations sont le fait d'un "grand joueur, un grand monsieur du football3, devenu aujourd'hui un "politicien comme les autres." "King Eric", qui souligne que Platini a été un des plus fervents défenseurs de la candidature du Qatar pour le Mondial 2022, estime que les choix des pays hôtes des grandes compétitions de football relève avant tout de la politique. "C'est également Platini qui a donné le Championnat d'Europe des moins de 21 ans à Israël, ce qui est tout aussi irrespectueux au niveau des droits de l'homme que de donner une Coupe du monde au Qatar, vue la politique d'Israël. Il a aussi donné un Championnat d'Europe à l'Ukraine, qui n'était pas non plus un exemple de démocratie. Mais ce sont des pays émergents où il y a beaucoup d'argent."

Le documentaire d'Eric Cantona, "Looking for Rio", diffusé sur Canal+, évoque la passion pour le football dans la capitale brésilienne mais également sa résonance sociale.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CHANTIER - A Sao Paulo, un stade encore inachevé