Droits TV : Canal+ reprend en main la Ligue 1

  • A
  • A
Droits TV : Canal+ reprend en main la Ligue 1
Canal+ va renforcer son offre Ligue 1 à partir de la saison 2016-2020.@ Reuters
Partagez sur :

DROITS TV - La chaîne a obtenu les deux meilleurs lots de l'offre Ligue 1 pour les saisons 2016-20.

L'INFO. L'attribution des droits télé de la Ligue 1 pour les saisons 2016 à 2020 a livré son verdict : Canal+ et BeIN Sports se partagent les six lots de diffusion pour un montant total record de 726,5 millions d'euros par saison. La chaîne cryptée a obtenu les droits sur le premier lot, qu'elle possédait déjà et qui comprend deux affiches par journée, mais également, et c'est une surprise, ceux sur le second lot, qui comprend un troisième match. Concrètement, à partir de 2016, Canal+ diffusera les trois plus belles affiches de chaque journée tandis que BeIN Sports devra se contenter des sept autres matches par journée, de 12 grands matches co-diffusés et des multiplex des 19e, 37e et 38e journées.

Avantage à Canal+. La décision de la LFP vient ajouter un nouvel épisode à la lutte sans merci que se livrent depuis quelques années le diffuseur historique des championnats professionnels français et la jeune et argentée chaîne qatarienne. La LFP proposait six lots à la vente, comprenant chacun différentes formules de diffusion, mais n'a pas diffusé le montant auquel chacun de ces lots a été acheté. Il s'agit d'un recul pour BeIN Sports, qui, jusqu'en 2015, a les droits de diffusion de huit des dix matches par journée de Ligue 1. Malgré tout, la chaîne qatarienne, en obtenant les lots 3 à 6, s'est assurée de pouvoir utiliser à sa guise les images du championnat pour ses magazines du lundi au vendredi et pour ses programmes de vidéo à la demande.

Gourmande LFP. En 2012, la Ligue avait vendu les droits jusqu'en 2016 pour une somme totale de 607 millions d'euros, soit 61 de moins que le précédent appel d'offre. Ne voulant réitérer l'échec des négociations, elle a profité de la guerre que se livrent les deux chaînes sur les droits du sport pour faire monter les enchères. Grand bien lui en a pris puisque la somme de 748,5 millions d'euros (726,5 pour la Ligue 1+22 millions pour la Ligue 2) est un record inégalé en la matière.

"C'est un demi-succès, on n'est pas très loin de ce l'on voulait (sans doute aux alentours de 800 millions environ, ndlr), mais pas tout à fait non plus", a commenté Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de Saint-Etienne et membre du comité de pilotage de la procédure d'appels d'offres pour les droits TV.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

COMMENT ÇA MARCHE ? - Droits télé de la L1 : "money time" pour les chaînes

SUR LE RING - Canal+ VS BeIN Sports : pourquoi tant de haine ?