CAN : la Côte d'Ivoire, 23 ans après...

  • A
  • A
CAN : la Côte d'Ivoire, 23 ans après...
@ Carl DE SOUZA/AFP
Partagez sur :

RECOMMENCEMENT - Les Eléphants ont remporté la Coupe d'Afrique des nations aux dépens du Ghana, dimanche soir, au terme d'une séance de tirs au but haletante. 

Vingt-trois ans après l'avoir emporté aux tirs au but face au Ghana, la Côte d'Ivoire a remis ça, dimanche, en s'imposant à l'issue du même exercice (et après un match soporifique) contre le même adversaire (0-0 a.p., 9-8 aux tirs au but). Et c'est le gardien des Elephants "Copa" Barry qui a offert le deuxième titre de son histoire à la Côte d'Ivoire.

Trophée de la Côte d'ivoire (1280x640)

© K.Desouki/AFP

Une séance de tirs au but interminable, comme en 1992. Si cette finale restera dans les mémoires, ce n'est donc pas tant pour son niveau de jeu ou son déroulement - on notera seulement une frappe sur le poteau du Ghanéen Atsu à la 26e minute - que pour son incroyable séance de tirs au but. Comme en 1992, les deux équipes ont tiré plus de 10 fois chacune avant de pouvoir se départager. Les Eléphants ivoiriens étaient pourtant bien mal partis puisque Bony et Tallo ont manqué les deux premières tentatives des Orange. Mais les Ivoiriens sont rapidement revenus à 2-2 grâce aux ratés d'Acquah et d'Acheampong. Tirant en deuxième, les Eléphants ont résisté à la pression pour s'imposer sur leur onzième tentative, celle du gardien Boubacar "Copa" Barry.

"Copa" Barry offre la victoire à la Côte d'Ivoire :

Un deuxième succès pour Hervé Renard. L'histoire est belle : le gardien de Lokeren, en Belgique, avait perdu sa place de titulaire lors de ce tournoi. C'est lui aussi qui gardait les buts de la Côte d'Ivoire lors de la finale de la CAN perdue en 2013 face à la Zambie. Mais cette fois, "Copa" n'a laissé ni le sort ni les crampes (mais en avait-il vraiment ?) l'empêcher de toucher cette Coupe qui fuyait la Côte d'Ivoire depuis 1992 (un autre finale perdue aux tirs au but en 2006). Il a d'abord sorti la tentative de son vis-à-vis Razk Braimah avant de marquer lui-même le but de la victoire. Ce succès est également celui d'Hervé Renard, devenu dimanche le premier sélectionneur à avoir gagné la CAN avec deux nations différentes. En 2012, à la tête de la Zambie, c'est lui qui avait fait pleurer le peuple ivoirien...