CAN 2015 : le Qatar se dit prêt à aider à l'organisation

  • A
  • A
CAN 2015 : le Qatar se dit prêt à aider à l'organisation
@ REUTERS
Partagez sur :

SURPRISE - L’Émirat a indiqué qu'il était prêt à aider à l'organisation de la compétition.

L'hypothèse, jugée saugrenue par beaucoup, d'une Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 au Qatar a pris un peu plus consistance, jeudi. Au lendemain de l'information du quotidien L'Equipe selon laquelle l'Emirat aurait été sondé par la Confédération africaine (CAF) pour remplacer au pied levé le Maroc, le président de la Fédération qatarienne de football a assuré que son pays était "prêt à apporter toute l'aide qu'on lui demandera officiellement pour accueillir la CAN 2015". Le cheikh Hamad Ben Khalifa Ben Ahmed Al-Thani a rappelé que son pays avait déjà organisé en 1995 la Coupe du monde des moins de 20 ans après le retrait de la compétition au Nigeria, touché alors par le choléra. Néanmoins, il a précisé "n'avoir été saisi officiellement d'aucune demande pour organiser au Qatar la CAN 2015".

>> LIRE AUSSI : Pas de CAN pour le Maroc en 2015

Le président contredit son vice-président. Cette déclaration ne manque pas de surprendre alors que, mercredi, le vice-président de la Fédération, Saïd al-Mouhannadi, avait estimé qu'une candidature de son pays n'avait "pas de sens". Le cheikh Al-Thani n'a pas précisé dans quelle mesure le Qatar pouvait aider à l'organisation. Cette aide peut se matérialiser par un soutien financier ou logistique et pas seulement par l'organisation de la compétition. Cette proposition (implicite) d'accueillir la CAN  est intervenue quelques minutes seulement après la confirmation par le président de la chambre de jugement de la commission d'éthique de la Fifa, que le Qatar accueillerait bien la Coupe du monde 2022. Alors, simple euphorie ambiante ou projet crédible à terme ? La CAF devrait se prononcer dans les prochains jours sur le pays hôte de la CAN 2015, qui aura lieu du 17 janvier au 8 février. Avant que le Qatar n'entre en scène, le ticket Gabon-Guinée Equatoriale semblait tenir la corde.

>> LIRE AUSSI : CAN 2015 cherche pays organisateur