Ligue des champions : Benzema qualifie le Real Madrid

  • A
  • A
Ligue des champions : Benzema qualifie le Real Madrid
@ REUTERS
Partagez sur :

SÉRIE - L'attaquant tricolore a une nouvelle fois été décisif, mardi, face à Liverpool (1-0).

Le stade Santiago-Bernabeu s'est levé comme un seul homme lors de sa sortie en jeu, à la 87e minute de jeu. Karim Benzema a, il est vrai, réussi une nouvelle performance de choix, mardi soir, avec le Real Madrid, face à Liverpool, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (1-0). L'attaquant de l'équipe de France a été le seul buteur de la rencontre, à la 27e minute. Sur un centre venu de la gauche du Brésilien Marcelo, Benzema, esseulé au deuxième poteau, a jailli derrière son défenseur pour propulser le cuir au fond des filets. Grâce à ce succès, le quatrième en quatre matches sur la scène européenne, le Real a d'ores et déjà assuré sa présence en huitièmes de finale de la compétition.

Benzema offre le succès au Real :

Benzema, déjà buteur à l'aller (3-0) et le week-end dernier sur la pelouse de Grenade (4-0), fait preuve d'une belle régularité en Ligue des champions puisqu'il a inscrit son 41e but en 68 matches en C1.



"Benzema est devenu le quatrième joueur à marquer au moins cinq buts au cours de cinq saisons consécutives de C1 avec Messi, Cristiano Ronaldo et Henry."



"Karim Benzema a marqué lors de ses quatre dernières sorties en Ligue des champions (5 buts) pour la première fois depuis mars 2011. Instinct."

Ronaldo reste à une longueur de Raul. Si Benzema a amélioré ses statistiques, ce n'est pas le cas de Cristiano Ronaldo. Le Portugais, qui avait l'occasion de rejoindre Raul dans l'histoire de la compétition en marquant une fois (70 buts en C1 contre 71 à Raul et 69 à Lionel Messi, qui jouera mercredi avec le FC Barcelone), n'a pas trouvé le chemin des filets, pas plus que Gareth Bale, entré en jeu après un mois d'absence. Le Gallois a touché du bois sur une magnifique reprise à bout portant (71e). Malgré un total indécent de tirs (28 à 4 !), le Real s'est contenté d'une victoire 1-0 face à une équipe bis de Liverpool, l'entraîneur Brendan Rodgers ayant décidé de laisser sur le banc au coup d'envoi son capitaine Steven Gerrard ou le jeune international anglais Raheem Sterling.

Le Borussia Dortmund deuxième qualifié. Le Real n'est pas la seule équipe à s'être qualifiée pour les huitièmes de finale, mardi soir. C'est le cas également du Borussia Dortmund dans le groupe D. Moribonde en Bundesliga, l'équipe de Jürgen Klopp a signé un quatrième succès en autant de matches, face à Galatasaray (4-1).