Bastia condamne le coup de tête de Brandao

  • A
  • A
Bastia condamne le coup de tête de Brandao
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉACTION - Le club corse a réagi via un communiqué au coup de tête de son attaquant brésilien.

Deux jours après le coup de tête de son attaquant Brandao au milieu de terrain du PSG Thiago Motta, samedi, lors de la 2e journée du championnat de Ligue 1, le Sporting club de Bastia a officiellement réagi sur son site Internet, via un communiqué.

Condamnation "sans aucune ambiguïté". "Le SC Bastia condamne sans aucune ambiguïté le geste de son attaquant Brandao à l’encontre du joueur Thiago Motta, après le coup de sifflet final de la rencontre PSG-Bastia", insiste le club corse. "Dans l’attente d’éléments complémentaires, le Sporting se réserve toute possibilité d’action ultérieure dans ce dossier. Notre club prend donc aujourd’hui ses responsabilités, avec dignité et dans le respect des compétences de chacun." Le SCB laisse entendre qu'il pourrait ne pas prendre de sanction contre son joueur. "Les dirigeants, staff et joueurs n’ont en aucune façon à se substituer aux instances qui sont seules habilitées à prononcer des sanctions sportives", insiste ainsi le communiqué.

>> LIRE AUSSI : Brandao risque deux ans de suspension

Dans un deuxième temps, le club n'oublie pas de pointer du doigt le comportement de Thiago Motta sur un terrain. "Qu’il nous soit donc simplement permis de déplorer le comportement tout aussi inacceptable de certains joueurs qui n’ont de cesse d’insulter et de provoquer leurs adversaires, ainsi que le démontrent une nouvelle fois les images de la rencontre et bon nombre de témoignages."

A l'issue de la rencontre, l'un des joueurs du Sporting, Julian Palmieri, avait regretté au micro de RMC les insultes à répétition de l'international italien, connu autant pour sa vision du jeu que pour ses coups de vices, verbaux ou physiques. Dimanche soir, le PSG a annoncé que Thiago Motta souffrait d'une "fracture du nez non déplacée".

Les regrets du PSG. Dans un communiqué publié quelques heures plus tard, le PSG s'est étonné de l'absence de sanction du club corse. "Nous prenons acte de la condamnation sans appel par les dirigeants du SC Bastia de l'agression commise par leur joueur Brandao contre Thiago Motta à la fin du match opposant Bastia au Paris Saint-Germain", écrit le PSG. "Cependant, nous nous étonnons de l'absence de sanction prise par le club à l'égard de leur joueur dont le geste prémédité et d'une rare violence est inexcusable et mérite une sanction exemplaire de la part de la Commission de discipline de la Ligue de football." La commission d discipline de la LFP devrait se saisir du dossier dès jeudi et Brandao sera sans doute suspendu à titre conservatoire.