Alain Bernard sur Camille Muffat : "des souvenirs de joie"

  • A
  • A
Alain Bernard sur Camille Muffat : "des souvenirs de joie"
@ Charly TRIBALLEAU/AFP
Partagez sur :

HOMMAGE - L'ancien nageur est présent à Limoges, où débutent mardi les championnats de France.

Mardi dernier, lors des obsèques de Camille Muffat, Alain Bernard n'avait pas quitté ses lunettes noires, afin de dissimuler au mieux son émotion. Le 9 mars dernier, l'ancien champion olympique du 100 m participait lui aussi au tournage de l'émission de TF1 "Dropped" quand est survenue la collision de deux hélicoptères qui a coûté la vie à dix personnes dont Camille Muffat. Alors que s'ouvrent mardi les championnats de France, à Limoges, l'ancien nageur, retraité des bassins depuis 2012, a tenu à être présent avec toute la famille de la natation pour évoquer le souvenir de Camille Muffat et lui rendre hommage.

"C'est sûr qu'il y a tout le temps des souvenirs qui ressurgissent mais ce qui est paradoxal, c'est que ce ne sont pas des souvenirs de l'accident", a confié à Europe 1 le nageur, médaillé d'or olympique en 2008. "Ce sont des souvenirs de joie, de jeux que l'on a faits ensemble, d'anecdotes, de blagues, ce sont des moments avec des sourires dont je me souviens."

"La vie est pareille mais elle n'est plus pareille." Revenu d'Argentine le 14 mars, Alain Bernard a expliqué avoir ramené avec lui des souvenirs de la championne disparue. "Je me suis porté garant de ramener les affaires de Camille et des souvenirs", a-t-il précisé au bord du bassin lundi. "Ce sont des photos et des vidéos de nos derniers moments pris entre nous. Ça n'a rien à voir avec la production, c'est pour qu'ils (les proches de la championne) voient à quel point Camille était heureuse de participer à cette aventure. J'avais l'impression d'avoir ce devoir de le faire parce qu'on était deux nageurs dans cette aventure. J'avais un sentiment de responsabilité que j'ai assumé comme il le fallait. Tout le monde est marqué et je pense bien sûr que c'est capital de lui rendre hommage et de ne pas l'oublier. On ne l'oubliera jamais. Il nous manque quelqu'un. J'ai l'impression que, depuis que je suis rentré, la vie est pareille mais elle n'est plus pareille. Je ne peux pas dire que ça va mieux, je peux juste dire qu'il faut continuer à avancer." Mardi soir, avant le début des épreuves, un film d'une dizaine de minutes sera projeté dans la piscine de Limoges afin de rendre hommage à Camille Muffat.

>> LIRE AUSSI - Championnats de France : en pensant à Camille Muffat

>> LIRE AUSSI - Les adieux à Camille Muffat et Alexis Vastine

>> LIRE AUSSI - Mort de Camille Muffat : Fabrice Pellerin "effondré"

>> LIRE AUSSI - Clément Lefert sur Camille Muffat : "Une personne extraordinaire"