Zidane, une icône pour Rodez

  • A
  • A
Zidane, une icône pour Rodez
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Le champion du monde 1998 est l'un des actionnaires du club de Rodez, qui évolue en CFA.

Zinédine Zidane n'est pas seulement l'une des icônes du football tricolore. Il est aussi, et on le sait moins, actionnaire minoritaire au sein du RAF. Pas la RAF (Royal Air Force), non, le RAF, le Rodez Aveyron Football,  actuellement 8e de son groupe C de CFA, le championnat de France amateur, l'équivalent de la quatrième division.

L'ancien meneur de jeu de l'équipe de France a en effet pris l'an dernier une participation minoritaire dans ce club aveyronnais dont le manager, Grégory Ursule, est son camarade de promotion au Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), où Zidane devrait obtenir bientôt son diplôme de manager général de club sportif professionnel. Par ailleurs, l'épouse de "Zizou", Véronique, est originaire de la région de Rodez.  Le club aveyronnais, qui a connu une situation financière délicate, présente désormais des finances "assainies".

"Pas un actionnaire passif"

Mais, ce week-end, Zidane va apporter plus que son argent au club : il va apporter son image. "Zizou" doit en effet participer vendredi soir à une soirée de gala à l'Amphithéâtre de Rodez, pour y disputer un match de football en salle avec plusieurs autres anciens professionnels, comme Eric Carrière, Olivier Dacourt, Frédéric Déhu ou Teddy Richert. Samedi, il rendra visite aux jeunes du club, avant de donner le coup d'envoi du match entre Rodez et Béziers, pour une "fête populaire autour du club et du football", comme l'indique le RAF. "Il est actionnaire du club, il s'agit de montrer aux gens que ce n'est pas un actionnariat passif, que c'est quelqu'un qui s'implique et qui croit au projet du club", explique Romain Barnave, responsable commercial et communication du club.

Rodez n'est pas le premier club pour lequel Zidane met la main à la poche. En 2009, il s'était lancé aux côtés de son ami Franck Riboud, PDG de Danone, dans l'aventure de l'Evian-Thonon Gaillard, en entrant au capital du club en compagnie d'autres anciens champions du monde, comme Bixente Lizarazu ou Alain Boghossian.

Malgré cela, Zidane n'a jamais montré une appétit particulier pour les défis financiers ou les risques sportifs (ou les défis sportifs et les risques financiers, d'ailleurs). Lui fonctionne à l'affectif et ce qui l'intéresse d'abord, c'est le jeu avec un grand J. Actuellement conseiller du président du Real Madrid, club pour lequel il a joué pendant cinq saisons, Zidane espère retrouver bientôt les terrains, via le banc de touche. Et il devrait commencer dès la saison prochaine en entraînant l'une des trois équipes des moins de 18 ans du Real. Peut-être celle où évolue son fils Enzo... De Rodez à Enzo, la famille Zidane est une "zacrée" vaste famille.