Zidane embarrasse le Real Madrid

  • A
  • A
Zidane embarrasse le Real Madrid
@ Capture d'écran RealMadrid.com
Partagez sur :

DANGER - Le Français effectue des débuts délicats à la tête de l’équipe réserve du club madrilène.

Cinq défaites en six matches et une dernière place au classement. C’est le bilan catastrophique de Zinédine Zidane à la tête de la réserve du Real Madrid, en troisième division espagnole. L’entraîneur français, en poste depuis le début de la saison, commence à faire l’objet de critiques dans la presse espagnole. "Personne n’imaginait qu’à la fin septembre la réserve se retrouverait à la dernière place du classement", écrit le site internet du quotidien sportif Marca. Une situation qui embarrasse jusqu’au sein de la direction du club merengue.

>> LIRE AUSSI : Zidane enchaîne les défaites

zidane2

Des voix discordantes. Le correspondant d’Europe 1 en Espagne, Henry de Laguérie, constate : "Dans la presse espagnole, des dirigeants du Real se demandent que faire de Zidane si la situation s’empire". Le scénario du pire, c’est le licenciement pur et simple. Mais en cas de limogeage, il serait très difficile pour l’encadrement madrilène d’évincer totalement Zidane de l’organigramme du club. Henry de Laguérie estime que le Real "ne pourrait pas l’écarter du club. Ils trouveront une solution en interne, pour ne pas perdre totalement la face".

Pas de menace…pour le moment. Malgré ses débuts difficiles au poste d’entraîneur, Zidane a encore du temps pour redresser la barre. "Il n’est pas possible qu’il se fasse limoger pour le moment", soutient Henry de Laguérie. "C’est une légende du Real, ce qui explique l’indulgence des socios à son égard. Il ne faut pas oublier que Zidane est un des trois ou quatre mythes du club. Mais si les résultats s’aggravent encore, la direction n’aura d’autre choix que de le limoger", alerte notre correspondant. Même si des supporters commencent à s'inquiéter sur Twitter, Zidane n’est pas menacé…pour le moment.

>> LIRE AUSSI : Zidane gagne enfin avec le Real Madrid



Un enjeu politique. Il faut dire que l’ancien numéro 10 des Bleus est un enjeu politique au Real Madrid. "Il est le protégé du président Florentino Pérez. S’il échoue, ce serait un terrible échec pour lui aussi", résume Henry de Laguérie. Car l’omnipotent président du Real a une idée bien précise : que Zizou se fasse la main avec la réserve, entraîne ensuite l’équipe première dans trois ou quatre ans.

Un modèle…le Barça. Car l’ex capitaine des Bleus "doit être au Real ce que Pep Guardiola a été au FC Barcelone", affirme notre correspondant. En effet, l’ancien entraîneur du club catalan avait entraîné la réserve du Barça, avec succès, avant de prendre la tête de l’équipe première. La suite ? Trois Liga et deux Ligue des champions gagnés, et surtout une trace indélébile dans l’histoire du foot moderne. Un précédent qui fait office de modèle pour tout le club merengue. Mais avant de devenir un des meilleurs entraîneurs au monde, Zidane a encore un long chemin à parcourir.

>> LIRE AUSSI : Zidane visé par une plainte des entraîneurs espagnols

Des problèmes extra-sportifs. Surtout qu’en plus de ses problèmes extra-sportifs, la légende de l’équipe de France est dans le viseur des coachs ibériques. En effet, le Centre de formation des entraîneurs espagnol accuse Zidane de ne pas posséder les diplômes nécessaires pour entraîner à ce niveau de compétition. Selon Marca, Zizou risquerait de un à six mois de suspension en cas de condamnation. Les débuts du champion du monde 1998 sont décidément bien difficiles.